Afrique: Conséquences du Covid-19 - Baisse de 65 % du nombre de touristes internationaux durant le premier semestre 2020, selon l'Omt

Les arrivées de touristes internationaux ont plongé de 93 % en juin par rapport aux chiffres de 2019, d'après les dernières données de l'Organisation mondiale du tourisme (Omt) qui montrent l'impact sévère que la Covid-19 a eu sur le secteur.

Selon le dernier numéro du Baromètre du tourisme mondial de l'institution spécialisée des Nations Unies, les arrivées de touristes internationaux ont diminué de 65 % au cours du premier semestre.

L'Omt souligne qu'il s'agit d'une baisse sans précédent, les pays du monde entier ayant fermé leurs frontières et introduit des restrictions sur les voyages en réponse à la pandémie.

Ces dernières semaines, ajoute la même source, des destinations toujours plus nombreuses se réouvrent aux touristes internationaux. Selon l'Omt, au début du mois de septembre, 53 % des destinations avaient assoupli leurs restrictions sur les voyages.

Néanmoins, de nombreux gouvernements restent prudents, et ce dernier rapport montre que les mesures de confinement introduites durant le premier semestre ont eu un impact massif sur le tourisme international.

La baisse brutale et soudaine des arrivées a mis en danger des millions d'emplois et d'innombrables entreprises.

L'Omt renseigne que la demande de voyages internationaux sur la période janvier-juin 2020 a fortement chuté, entraînant une perte de 440 millions d'arrivées internationales et d'environ 460 milliards de dollars de recettes (exportations du tourisme international).

Cela représente environ cinq fois la perte en termes de recettes du tourisme international enregistrée en 2009 pendant la crise économique et financière mondiale.

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.