Congo-Brazzaville: Education - Ymae ONG plaide pour la gratuité de l'accès aux résultats de l'examen d'Etat

Pour cette organisation, acheter le résultat de l'examen d'Etat est une forme de marchandisation et du monnayage de l'éducation par l'État congolais au profit des entreprises commerciales privées qui font de l'enseignement un bien marchand.

Ymae ONG a lancé, le 15 septembre, un appel au gouvernement de la République démocratique du Congo, demandant au ministère en charge de l'Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), d'assurer la gratuité de l'accès aux résultats de ces examens de fin du cycle de secondaire.

Pour cette association, en effet, l'accès gratuit à ces résultats est un droit élémentaire et le plus légitime, mais ignoré des récipiendaires. Elle note, en plus, que cette gratuité de l'accès aux résultats est un devoir pour l'État notamment par le ministère de l'EPST de rendre disponibles les résultats des évaluations, dont il est l'initiateur et pouvoir organisateur au regard de la loi.

« Acheter le résultat de l'examen d'Etat est une forme de marchandisation et du monnayage de l'éducation par l'État congolais au profit des entreprises commerciales privées qui font de l'enseignement un bien marchand. C'est un fait qui contribue à entretenir le business school pour lequel des individus tirent profit », a fait savoir Ymae ONG.

Cette ONG appuie son plaidoyer par des textes de loi et d'autres dispositions régissant ce secteur. Il s'agit notamment de l' « Appel de Bruxelles », sur le rôle de l'Etat en tant que régulateur des services de l'éducation, adopté le 23 mai 2008 par les délégués de plus de cinquante Etats et de dix organisations internationales, réunis à l'initiative du gouvernement de la Communauté française de Belgique, avec le soutien de l'Organisation internationale de la Francophonie(OIF) et de l'Unesco. Cette action est également motivée par l'« Entente de coopération 2014-2017 entre le Burkina Faso, la République démocratique du Congo, le Maroc, l'Île Maurice, la Roumanie, et le Vietnam, visant à renforcer le rôle de l'Etat dans la régulation des dispositifs nationaux de la qualité et de l'équité des systèmes éducatifs initiée par l'OIF ».

Dans le cadre de sa campagne École Eza mombongo te TE !!! , Ymae ONG rappelle au ministère de l'EPST sa responsabilité de rendre disponibles gratuitement les résultats de l'examen d'Etat.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.