Congo-Brazzaville: Assistance alimentaire - Le foufou remplace le riz dans les cantines scolaires

Le Programme alimentaire mondial (PAM) vient d'ajouter un nouveau produit au panier d'assistance alimentaire, notamment le foufou, en remplacement du riz dans les repas de cantines scolaires dès la prochaine rentrée scolaire.

Les premiers sacs de farine de manioc (foufou) achetés par cette agence onusienne auprès de l'entreprise VanDoon, ont été réceptionnés le 17 septembre, par le ministre d'Etat en charge de l'Agriculture, Henri Djombo, à Inoni, dans le département du Pool.

La cérémonie s'est déroulée en présence de l'ambassadeur d'Afrique du Sud, du coordinateur résident des agences du système des Nations unies et du représentant du PAM au Congo. Le PAM a acquis au total 36 tonnes de farine de manioc. L'utilisation du manioc est, a rappelé le représentant du PAM au Congo, jean- Martin Bauer, une innovation qui répond à l'impératif d'appuyer les systèmes agricoles locaux, de réduire la longueur des chaînes d'approvisionnement et répondre aux préférences alimentaires des bénéficiaires des programmes.

Il a également rappelé que par cet achat local, le PAM participe à une dynamique générale inscrite dans le Programme national de développement (PND 2018-2022) visant à diversifier l'agriculture au Congo. D'après lui, ce soutien, à la fois aux petits producteurs de manioc avec des programmes spécifiques, et aux autres entreprises transformatrices de manioc de manière mécanisée, favorise ainsi la croissance du secteur agricole congolais. Ceci en participant à l'émergence d'un nouveau produit sur le marché, la farine de manioc.

« C'est une grande innovation pour le PAM de pouvoir ajouter ce produit local, la farine de manioc, à nos activités d'assistance alimentaire et de soutenir le secteur agricole privé au Congo en même temps », a déclaré Jean-Martin Bauer.

Notons que c'est pour la première que le PAM introduit, en 60 ans ce produit dans ses aides alimentaires. En 2019, cette agence a distribué plus de 6000 tonnes de produits alimentaires à la population congolaise.

Une initiative appréciée par le ministre d'Etat Henri Djombo, qui a visité le site d'exploitation, les champs et l'atelier de transformation du manioc appartenant à la société Van Doorn. Installée au Congo depuis 2016, cette structure congolaise, à capitaux sud-africains exploite actuellement plus de 330 hectares de manioc à Inoni.

« Je me félicite des actions du PAM dans le cadre de l'appui à la République du Congo, pour apporter une alimentation saine et locale aux populations congolaises en général, et aux élèves en particulier », a déclaré Henri Djombo.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.