Congo-Brazzaville: Université Marien Ngouabi - Reprise des activités académiques à la Flash

Interrompues en mars dernier à cause de la pandémie de covid-19, les activités académiques vont reprendre le 21 septembre prochain à la Faculté des lettres, des arts et des sciences humaines (Flash) de l'Université Marien Ngouabi.

Dans un communiqué de presse, le doyen de la Flash, Omer Massoumou, informe les étudiants de la reprise des cours avec la session d'examens des premiers semestres.

Les activités sont segmentées en quatre parties selon le calendrier universitaire ci-après :

La partie I concerne la reprise 2019- 2020. Il s'agit de la session des semestres impairs. La période d'examen est fixée du 21 septembre au 10 octobre 2020, soit trois semaines durant.

La partie II porte sur le démarrage des cours 2019-2020. Il s'agit des semestres pairs.

La direction propose les dates suivantes : 12 octobre au 14 novembre 2020 : L1, L3, M1 ; 16 novembre au 16 décembre 2020 : L1, L2, M2.

Ainsi donc, à compter du 16 novembre, il n'y aura pas de cours, le samedi étant réservé aux sessions anticipées.

La partie III concerne les sessions des semestres pairs. S'agissant de la troisième partie, la direction propose : du 21 décembre- 16 janvier 2021.

Enfin, la partie IV, concerne la rentrée académique 2020-2021. La direction propose la date de cette rentrée le 1er février 2021.

Les étudiants sont invités à passer à l'établissement pour prendre connaissance des dispositions pratiques du déroulement de la session.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.