Burkina Faso: Présidentielle du 22 novembre - 65 partis s'engagent aux côtés de Roch

L'Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP) a animé une conférence de presse le jeudi 17 septembre 2020 à son siège à Ouagadougou. Les échanges avec les journalistes ont porté essentiellement sur les élections du novembre prochain et la situation nationale.

Forte de 65 partis et formations politiques, l'alliance a marqué son soutien à la candidature du président sortant, Roch Marc Kaboré, au scrutin à venir.

Cinq points étaient à l'ordre du jour de la rencontre, à savoir les élections couplées du 22 novembre prochain, le soutien de l'APMP à la candidature du président Roch Kaboré, la situation d'hivernage avec son corollaire de sinistres, la pandémie de la covid 19, les questions sécuritaires.

Pour le premier point, les conférenciers ont salué, d'une part, l'engagement de tous les partis et formations politiques, ainsi que la société civile qui œuvrent pour la tenue sereine des scrutins et, d'autre part, les efforts déployés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) dans l'organisation en cours des échéances électorales du 22 novembre.

Pour justifier leur engagement à soutenir la candidature du président sortant, les conférenciers ont fait le point sur les acquis engrangés dans les domaines de la santé, de l'éducation, des infrastructures, de l'énergie, de l'agriculture, de la coopération internationale, etc., au cours de son mandat.

En effet, selon eux, en cinq ans de règne, le président du Faso a réussi à faire ce que d'autres n'ont pas pu faire en plusieurs années.

« Il est évident que l'exercice du pouvoir d'Etat par le Mouvement du peuple pour le progrès a posé les jalons et les fondements d'une démocratie pluraliste et inclusive à travers un homme d'Etat, un homme d'écoute et de consensus qui incarne les valeurs de paix et d'intégrité et qui a insufflé les prémices d'un décollage de notre pays sur les plans économique et social », a déclaré le porte-parole des conférenciers, Clément Sawadogo, par ailleurs coordonnateur de l'alliance.

Pour les autres points à l'ordre du jour, les conférenciers sont revenus sur le bilan macabre des inondations et félicité le gouvernement pour sa prompte réaction face à cette catastrophe naturelle à travers la prise de décisions vigoureuses.

Sur la question de la covid 19, l'organisation a, au regard du regain de la pandémie dans notre pays, lancé un appel à toute la population et particulièrement aux scolaires et aux étudiants à faire preuve, à l'occasion de cette rentrée des classes, de discipline dans l'observance des mesures barrières.

Evoquant la question de la situation sécuritaire, l'alliance a félicité les différents intervenants dans la lutte contre les forces du Mal.

Elle a par ailleurs invité le gouvernement et les forces de défense et sécurité à faire preuve de vigilance accrue afin de déjouer les plans diaboliques que ne manqueront pas de tisser les ennemis de notre nation à l'orée des échéances électorales.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.