Sénégal: Accusé du meurtre de son oncle - Le neveu évoque l'épilepsie

17 Septembre 2020

Accusé d'avoir tué son oncle, Maodo Roger, en 2017, O. Roger a été jugé hier, à la barre de la Chambre criminelle de Dakar. Il risque 5 ans de prison ferme.

O. Roger jouit-il de toutes ses facultés mentales ou les membres de sa famille le font-ils passer pour un dément afin de le faire libérer ? C'est ce qui ressort de leur témoignage, hier, à la barre de la chambre criminelle de Dakar. L'accusé est en prison depuis 2017, pour le meurtre de son oncle Maodo Roger.

Les faits se sont déroulés en janvier 2017 à Keur Massar, à la cité Amy Basse. Il résulte de la procédure que tout a commencé par une discussion survenue entre Saliou Sow, le collaborateur de la victime et l'accusé. Celui-ci lui avait emprunté son portable pour se connecter. Comme l'appareil était déchargé, le sieur Sow lui a demandé d'attendre.

Mais, l'accusé a pris une pierre et l'a cassé. Sow est allé se plaindre auprès de Maodo. Ce dernier a fait des remontrances à son neveu avant de le corriger.

Se sentant humilié, O. Roger a répliqué par deux coups de couteau qui ont atteint son oncle à l'épaule et sous l'aisselle. Évacué à l'hôpital Thiaroye, il a finalement succombé à ses blessures.

Appréhendé dans la forêt de Mbao, après avoir réussi à s'enfuir, le neveu a été écroué pour meurtre. Attrait, hier, à la barre de la Chambre criminelle de Dakar, il a déclaré qu'il n'avait pas l'intention d'ôter la vie à son oncle. «Je me suis procuré cette arme uniquement pour qu'il me laisse tranquille. Je n'avais pas l'intention de le tuer. J'ai pris le couteau dans la cuisine.

Il voulait m'étrangler. Quand on nous a séparés, il a voulu m'attaquer à nouveau. Je l'ai poignardé une seule fois», s'est défendu O. Roger.

Il a contesté avoir fui après son forfait, car, il s'est rendu à Keur Mbaye Fall pour, argue-t-il, «faire une sérigraphie pour son ami». Pour se dédouaner, il a soutenu qu'il était ivre car il avait bu un litre de Gin.

Mieux, il se dit épileptique et se faisait même suivre à Mbao. Ce qu'a confirmé son autre oncle, Alassane Roger. «Depuis 2013, il a des troubles psychiques. Il a tenté une fois de se suicider. Il bénéficiait de traitements traditionnels.

Sa première crise, il l'a eu à Touba. Il voulait se tuer avec une lame», a-t-il confié. Le Parquet a estimé que l'intention de donner la mort n'est pas établie. Il a requis 5 ans de prison ferme en demandant que le meurtre soit disqualifié en coups et blessures volontaires sans intention de donner la mort.

Me Mor Samb qui a exprimé la même demande, a soutenu que son client a besoin de soins médicaux et non d'une peine d'emprisonnement. Le tribunal rend le délibéré le 7 octobre prochain.

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.