Algérie: Aïn Temouchent - 2 corps repêchés et 19 personnes secourues en mer

Ain Temouchent — Les services de la protection civile ont repêché jeudi au large d'Aïn Témouchent les corps sans vie de deux personnes (une femme et un enfant), alors que les éléments des gardes côtes ont réussi à secourir 19 autres parmi les candidats à l'émigration clandestine suite au renversement de l'embarcation à bord de laquelle elles se trouvaient, a-t-on appris auprès des services de la protection civile.

L'embarcation, à son bord 22 candidats à l'émigration clandestine, avait chaviré en mer non loin des Iles Habibas. L'intervention des gardes-côtes, tôt le matin aux environs de 4 heures 30, a permis de secourir 19 personnes. Les services de la protection civile ont repêché deux corps, l'un d'un enfant âgé de 9 ans et l'autre non encore identifié d'une femme, la trentaine, a-t-on indiqué.

Les deux corps sans vie ont été transférés à la morgue de l'établissement public hospitalier Ahmed Medeghri d'Aïn Témouchent et les unités de la protection civile poursuivent les recherches après une troisième personne portée disparue en mer. Une équipe de plongée a été déployée pour cette opération, a-t-on fait savoir.

Pour leur part, les services de sécurité, territorialement compétents, ont ouvert une enquête pour faire la lumière sur les circonstances de ce fâcheux événement.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.