Maroc: Fouzi Lekjaa à l'origine de la nouvelle loi sur le changement de nationalité sportive

17 Septembre 2020

La nouvelle loi sera soumise à l'étude ce vendredi lors du 70ème congrès annuel de la FIFA. Il s'agit de celle qui pourrait permettre à certains binationaux de changer leur nationalité sportive.

Et selon le 360 Sport, c'est Fouzi Lekjaa, le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), qui est à l'origine de cette proposition. Une proposition soumise aux responsables de l'instance dirigeantes du football mondial et qui pourrait conduire à un assouplissement des règles concernant les binationaux.

D'après la nouvelle loi, les binationaux qui ont choisi de changer de nationalité sportive doivent être âgés de moins de 21 ans lors de leur première sélection et compter moins de trois matchs avec leur première sélection, que ce soit lors d'une compétition officielle ou amicale.

Par ailleurs, la nouvelle loi ne peut s'appliquer qu'aux joueurs qui n'ont plus reçu de convocation en sélection depuis au moins trois ans et n'ont pas participé à une phase finale d'une Coupe du monde ou d'une compétition organisée par une Confédération. Elle permettra à certains joueurs comme Munir El Haddadi de jouer pour la sélection de leur pays d'origine. L'attaquant du FC Séville, il faut le rappeler, n'a joué qu'un seul match en 2014 avec l'Espagne.

A La Une: Maroc

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.