Maroc: Le Conseil de gouvernement approuve trois projets de décrets relatifs aux régimes de l'AMO et des pensions pour les catégories des professionnels, des travailleurs indépendants et des non salariés

Rabat — Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi sous la présidence du chef du gouvernement Saad Dine El Otmani, a approuvé les projets de décrets n° 2.20.657 complétant l'annexe au décret n° 2.18.622 du 17 janvier 2019, n° 2.20.658 et n ° 2.20.659 portant sur la mise en oeuvre de la loi n° 98-15 relative au régime de l'assurance maladie obligatoire de base et de la loi n° 99-15 instituant un régime de pensions pour les catégories des professionnels, des travailleurs indépendants et des personnes non salariées exerçant une activité libérale.

Le projet de décret n ° 2.20.657 vise à compléter la liste des classes et sous-classes des catégories mentionnées dans l'annexe au décret n ° 2.18.622 pour y inclure les responsables d'agences de voyages non-salariés, les guides touristiques et les gestionnaires et exploitants des établissements touristiques, a indiqué le ministre de l'Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Porte-parole du gouvernement, M. Saaid Amzazi, dans un communiqué lu lors d'un point de presse, tenu à l'issue du conseil de gouvernement.

En ce qui concerne le projet de décret n ° 2.20.658, le Porte-parole du gouvernement a fait savoir qu'il intervient après la tenue de réunions avec les représentants de l'Ordre national des huissiers de justice en présence de représentants de l'autorité gouvernementale en charge du travail, de la justice et de la santé, en plus de représentants de la Caisse nationale de sécurité sociale et de l'Agence nationale d'assurance maladie pour se concerter sur la mise en œuvre des régimes de couverture sanitaire et de retraite des catégories de huissiers de justice.

Ce texte désigne l'Ordre national des huissiers de justice en tant qu'organe de liaison chargé de fournir à la Caisse nationale de sécurité sociale les informations nécessaires pour l'inscription de cette catégorie auprès de la Caisse, a-t-il poursuivi, expliquant qu'il détermine le revenu forfaitaire des huissiers de justice à 1,9 fois la valeur résultant de la multiplication du salaire minimum légal pour les activités non agricoles établi conformément aux dispositions de l'article 356 de la loi n ° 65.99 relative au code du travail, ainsi que le paiement mensuel des cotisations à la Caisse nationale de sécurité sociale, à partir du premier jour de chaque mois dû.

S'agissant du projet de décret n° 2.20.659, il désigne le Ministère du Tourisme, de l'Artisanat, du Transport aérien et de l'Economie sociale en tant qu'organe de liaison chargé de fournir à la Caisse nationale de sécurité sociale les informations nécessaires pour l'inscription de la catégorie des guides touristiques auprès de la caisse, a noté le ministre.

Le texte, a-t-il précisé, détermine également le revenu forfaitaire de cette catégorie en 1,5 fois la valeur résultant de la multiplication du salaire minimum légal, valable pour un an de juillet 2020 à juillet 2021, avec la relance des consultations en avril 2021, ainsi que le paiement mensuel des cotisations à la Caisse nationale de sécurité sociale, à partir du premier jour de chaque mois dû.

Et d'ajouter que ce projet de décret intervient après la tenue de réunions avec des représentants de la Fédération nationale des guides touristiques et en présence de représentants de l'autorité gouvernementale en charge de l'emploi, du tourisme, de l'artisanat, du transport aérien, de l'économie sociale et de la santé, en plus des représentants de la Caisse nationale de sécurité sociale et de l'Agence nationale d'assurance maladie.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.