Soudan: Arman - Nous sommes contre l'exclusion des militants ou des civils

Khartoum — Le chef de la délégation d'avance du Front Révolutionnaire, Yasser Arman, a souligné que le FR est contre ceux qui appellent à l'exclusion des militants, ajoutant que les militaires n'ont aucun contrôle sur la situation durant la 7période de transition.

Arman a souligné lors d'une conférence de presse tenue jeudi à l'Agence Soudanaise de Presse qu'il devrait être clair qu'ils n'appellent pas à l'exclusion des militants durant cette période de transition, mais qu'ils ne soutiennent pas le contrôle des militants sur la vie pendant la période de transition.

Il a appelé à une meilleure compréhension des révolutionnaires et des militaires qui ont mené la révolution afin d'atteindre les objectifs de la Grande Révolution de Décembre pour que la période de transition soit équilibrée et pour que chacun ait la responsabilité de la coopération entre les militaires et les parties civiles.

A La Une: Soudan

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.