Burkina Faso: La représentante-résidente de la Banque mondiale s'entretient avec le chef du gouvernement

17 Septembre 2020

La représentante-résidente de la Banque mondiale au Burkina Faso, Maimouna Mbow Fam a été reçue en audience par le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, ce jeudi 17 septembre 2020. Les priorités actuelles du peuple burkinabè et les probables modalités d'interventions de cette institution financière internationale ont constitué le plat de résistance de cette entrevue.

La situation sécuritaire, la pandémie de la COVID-19, la question des déplacés internes (humanitaire), la prévention des risques de conflits intercommunautaires, les questions des services sociaux de base telles l'éducation et la santé, la construction de pistes rurales, sont notamment les priorités du Burkina Faso qui ont fait l'objet d'échanges entre le Premier ministre et la représentante de la Banque mondiale. C'est ce qu'a indiqué Maimouna Mbow Fam à sa sortie d'audience.

Ces priorités nouvelles, dit-elle, ont été examinées en rapport avec le programme de partenariat avec le Burkina Faso, qui s'exécute dans une relation de confiance mutuelle entre son institution et les plus hautes autorités de notre pays.

Pour elle, au regard des défis susmentionnés, dans l'urgence, il n'est pas exclu que son institution revoie à la hausse la mobilisation des ressources financières pour accompagner le pays, en promettant une flexibilité plus accrue des procédures pour aller plus vite.

La représentante-résidente de la Banque mondiale dit avoir noté comme une priorité non moins importante, la construction de pistes rurales afin de soulager la souffrance des populations.

Des programmes et projets de développement qui seront financés par la Banque mondiale dans l'optique de créer beaucoup d'emplois au profit des jeunes et des femmes.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.