Maroc: L'Institut national de formation des formateurs et des tuteurs ouvrira bientôt ses portes à Tamesna

Rabat — L'Institut national de formation des formateurs et des tuteurs ouvrira bientôt ses portes dans la ville de Tamesna, dans la région de Rabat-Salé-Kénitra.

La création de l'Institut national de formation des formateurs et des tuteurs a pour objectif de doter le dispositif de la formation professionnelle d'une institution nationale spécialisée dans le renforcement du professionnalisme du personnel d'encadrement pédagogique et administratif (formateurs, tuteurs, directeurs... ) ainsi que la recherche et développement en ingénierie de la formation.

Il assurera, également, l'organisation et la valorisation des métiers de la formation, à travers la formation pédagogique initiale, la formation continue et la certification des compétences du personnel d'encadrement pédagogique et administratif.

Dans ce sens, le ministre de l'éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi a déclaré à la MAP, que cet établissement est considéré comme le premier institut national et représente un modèle important qui permettra la formation d'enseignants d'élite au profit des établissements de formation professionnelle.

Lors d'une visite au chantier de construction de cet institut, jeudi, le responsable gouvernemental a précisé que cette structure sera dotée d'importantes compétences chargées de l'encadrement des formateurs, mettant en avant sa capacité d'accueillir quelque 200 formateurs, en plus d'une salle de séminaire, des installations informatiques et des salles multimédias.

M.Amzazi a précisé que la durée de construction de cet institut est de 18 mois, pour une enveloppe budgétaire de 70 millions de dirhams.

Ainsi, cet institut assurera annuellement la formation pédagogique initiale de 350 formateurs et la formation continue au profit de 2.200 cadres pédagogiques et administratifs comprenant des directeurs d'établissements, directeurs pédagogiques, formateurs et tuteurs relevant des différents opérateurs publics et privés.

L'institut fonctionnera selon un système de gestion délégué, sous la tutelle du ministère, avec une large autonomie à l'aide d'un conseil de gestion de l'institut, du comité d'organisation et du comité technique.

Par ailleurs, M. Amzazi a affirmé, lors d'une visite au chantier du campus technologique vert de l'Université Mohammed V de Rabat, que le pôle technologique, grâce à ses équipements et formations, sera l'un des plus importants au niveau national.

Ce campus, poursuit-il, a nécessité une enveloppe budgétaire de 180 millions de dirhams, ajoutant qu'il comprendra une école d'ingénieurs, de commerce et de gestion, des laboratoires, des salles spécialisées, ainsi qu'une cité de l'innovation.

Le ministre a relevé qu'un grand effort d'équipement a été déployé pour la réalisation de ce chantier, affirmant que le campus devrait voir le jour en janvier 2022.

Pour sa part, le président de l'université Mohammed V de Rabat, Mohamed Rhachi a souligné que ce pôle contribuera au renforcement de l'activité universitaire et du tissu économique de la ville de Tamesna.

M. Rhachi a noté que ce complexe intégrera un pôle pédagogique comprenant, notamment, des formations en ingénierie et des filières de recherche et d'innovation.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.