Cote d'Ivoire: Berlin va accroître son appui de 33 milliards de FCfa

17 Septembre 2020

La relation entre la Côte d'Ivoire et l'Allemagne va s'intensifier. Les résultats de la consultation entre les deux parties, hier à la salle de conférence du ministère des Affaires étrangères au Plateau, l'attestent bien.

Au cours de cette rencontre dirigée par Daouda Diabaté, secrétaire général dudit ministère, le chef de la diplomatie allemande en Côte d'Ivoire, Herbert Ingo, a annoncé une rallonge budgétaire de 50 millions d'euros (33 milliards de F Cfa) de la part de son pays dans le cadre de sa coopération avec la Côte d'Ivoire.

Les secteurs clés visés par cette enveloppe sont, aux dire de l'ambassadeur, les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique.

Le secteur de la promotion de l'emploi et du secteur privé, de la santé, du développement rural et de la biodiversité, sans oublier celui de la paix et de la sécurité et la contribution à la promotion des Pme.

Il faut rappeler que déjà, dans le cadre de leur coopération, Berlin était fortement engagée auprès d'Abidjan dans tous ces secteurs d'activités.

« C'est donc pour renforcer cela que mon pays va augmenter l'enveloppe de 33 millions d'euros », précise Herbert Ingo. Avant d'ajouter que pour mieux intensifier cette coopération, une consultation intergouvernementale est prévue en 2021, à Berlin.

Toujours selon lui, le but de l'Allemagne est d'accompagner le développement de la Côte d'Ivoire dans tous les secteurs afin qu'elle atteigne l'émergence souhaitée par le gouvernement pour l'amélioration des conditions de vie des populations.

C'est pourquoi, il a salué la vision commune du Chef de l'État Alassane Ouattara et de la Chancelière Angela Merkel dans le cadre du projet « Compact Afrique » qui a suscité beaucoup d'engouement auprès des investisseurs allemands.

Au point que le nombre d'entreprises de ce pays a plus que doublé depuis 2017. Tout en saluant l'ouverture de la Banque de développement allemande (Kfw) et de la plus importante institution d'aide au développement (Deg).

Pour sa part, Daouda Diabaté, représentant le ministre Ally Coulibaly, ministre des Affaires étrangères, s'est dit heureux du retour des consultations intergouvernementales avec l'Allemagne, fruit des nombreux engagements du pays d'Angela Merkel en faveur de la Côte d'Ivoire et vice-versa.

Parce que ces grandes consultations avec ce pays n'avaient plus existé depuis 17 ans. Tout en revenant sur les projets qui ont été retenus lors des différentes consultations, il a indiqué qu'ils visent à renforcer les capacités des Ivoiriens dans ces secteurs.

Surtout celui des énergies renouvelables et l'efficacité énergétique qui sont des secteurs clés en matière de développement économique et social .

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.