Madagascar: Communales - La plupart des requêtes déclarées irrecevables

Les juges près du Conseil d'État sont à pied d'oeuvre pour traiter les requêtes sur les communales. Les requérants ont sollicité la juridiction supérieure pour revenir sur les décision des tribunaux administratifs suivant les jugements rendus en janvier.

« Faute de motifs valables et fondés exposés dans les requêtes, la plupart des dossiers sont déclarés irrecevables ». C'est ce qu'a expliqué Clément Jaona, président du syndicat des magistrats. Dix huit requêtes sur les quatre cent soixante cinq reçus dans les six provinces sont déjà traitées. Aucune élection nouvelle n'est prononcée sur le verdict définitif rendu à l'exception d'une commune rurale du district de Bekily où les résultats sont renversés. « Le maire élu de la commune rurale de Bekitro est remplacé par l'autre candidat. Les juges n'ont pas ordonné de nouvelles élections mais procédé au changement de maire », poursuit le président du SMM, Clément Jaona.

Le renversement des résultats des élections communales auprès du Conseil d'Etat est plus attendu par les observateurs. Les partis politiques ne perdent pas espoir sur la position des juges électoraux par rapport à la cassation des décisions des tribunaux administratifs. La proclamation des élections nouvelles pourrait être une option possible. L'évolution des résultats ne peut pas être conclue dans les dossiers déjà traités. Les juges entendent cette fois multiplier les audiences à partir de la semaine prochaine et clôturer les dossiers sur les communales avant le 15 novembre. Quatre vingt dix dossiers sont prêts à être notifiés au public et seront jugés à partir du 22 septembre, a-t-on appris.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.