Madagascar: Pandémie - Le coronavirus recule dans les régions

De moins en moins de régions connaissent des grandes variations dans le nombre de contaminés et de guéris, en raison de la stagnation des chiffres de la pandémie.

Aucun nouveau cas positif n'a été rapporté hier, dans les régions Sofia et Ihorombe. Ces régions ont connu ces derniers jours une avancée sensible de la pandémie avant de connaître une augmentation du nombre des guérisons et l'absence de nouveaux cas. Cette situation est partagée hier, par toutes les régions à l'exception de Sava, Diana, Boeny, Menabe, VatovavyFitovinany, Matsiatra-Ambony et Analamanga.

Quatorze régions ont été épargnées par la dimension de la contamination hier, alors que le nombre de guéris constatés augmente : soixante cinq guérisons ont été recensées dans l'ensemble du pays. La région Vakinankaratra où est encore soigné un patient dans un état critique, a enregistré seize guéris hier. Dans l'Ihorombe où le taux de décès par rapport au nombre de contaminés s'était retrouvé au premier rang il y a un mois, vingt deux personnes sont déclarées guéries.

Inflexion

Un rythme ralenti de la contagion se dessine de jour en jour en dehors de la capitale. Dans la région Diana où le coronavirus prend de l'ampleur, neuf contaminés ont été déclarés guéris hier. « Le taux de positivité est de 9 % étant donné que cinquante quatre nouveaux cas sont détectés à partir de cinq cent quatre vingt quinze tests », précise la Pr Hanta Marie Danielle Vololontiana, hier. La porte-parole du Centre de commandement opérationnel de la lutte contre le coronavirus a également annoncé « un taux de guérison s'élevant à 91,34 % ».

À Antananarivo, dix contaminés supplémentaires sont comptabilisés, un décès lié au coronavirus a été également répertorié. Avec un taux de létalité de 1,35 %, la pandémie a emporté deux cent dix neuf individus jusque là. Ces dernières quarante-huit heures, aucun nouveau cas ni guéri n'a été rapporté de la région Bongolava dans le Moyen-Ouest du pays.

Dans cette contrée animée par les transactions sur les produits agricoles, la vie quotidienne se déroule toujours sans incidents sauf lors des deux semaines de restrictions horaires imposées aux activités administratives et économiques. Ces restrictions ont été levées lorsque le président de la République a expressément annoncé, lors de son dernier rendez-vous radiotélévisé avec la population, la reprise définitive de la vie normale et de la liaison routière entre Tsiroanomandidy et Antananarivo. Tsiroanomandidy étant le chef-lieu de la région Bongolava.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.