Ile Maurice: Non-port du masque - 1 399 personnes verbalisées

18 Septembre 2020

On voit de plus en plus de personnes sans masque. Cela se reflète dans les chiffres de la police...

Depuis quelque temps, un certain relâchement dans le port du masque en public a été observé. Bien qu'il soit obligatoire, certains enfreignent toujours la loi. Au niveau du Police Press Office, on rapporte que 1 399 personnes ont été verbalisées pour nonport du masque de protection du 17 mai au mardi 15 septembre. Ces contrevenants risquent une amende ne dépassant pas Rs 50 000 et une peine maximum de deux ans d'emprisonnement sous cette loi entrée en vigueur le 17 mai. Qu'est-ce qui motive certains à porter le masque et d'autres non?

Abhinav Balkissoon, qui vient de terminer ses études supérieures, souligne qu'il porte le masque pour luimême d'abord et ensuite pour les autres. «J'essaie de respecter les consignes d'hygiène en premier lieu. C'est devenu une habitude, surtout en sachant qu'il y a une amende à payer. Alors je ferai mieux d'être un peu plus responsable plutôt que de payer une amende même si cette loi est prise de manière frivole par beaucoup. Oui, ça m'arrive de l'oublier et je dois faire demi-tour pour récupérer un masque à la maison.» Il avance aussi que des personnes se montrent quasi insouciantes puisque Maurice est Covid-free depuis quelque temps. «Certains portent le masque au niveau de leur menton, ce qui est inutile.»

Idem pour Fehmida Chuttoo qui se fait un devoir de toujours porter son masque. «C'est vrai que la plupart des gens portent leur masque sur le menton dans les lieux publics. Au pire certains ne le portent pas. Par ailleurs, je pense que le masque est impor- tant mais ceux que nous portons actuellement ne se sont pas avérés efficaces contre la propagation du virus.» Yuhanna Sunassee, habitant de Caroline, est, pour sa part, persuadé que les gens trouvent le port du masque inutile alors qu'il n'y a que des cas importés. Toutefois, il se fait le devoir de le porter pour éviter une amende. D'autant plus, il a toujours des masques dans son sac ou dans sa voiture en cas d'oubli. «Quand je suis en public je porte le masque de sorte que je couvre mon nez et ma bouche. Mais c'est gênant. Je dois le déplacer quand je parle.»

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.