Madagascar: Promotion des Îles Vanille - Lancement d'un premier concours de référencement

Les ressortissants malgaches peuvent participer à ce concours pour promouvoir autrement la destination Madagascar.

Les îles de l'Océan indien, à savoir Comores, Madagascar, Maurice, Mayotte, La Réunion et Seychelles seront en compétition.

En effet, l'association Îles Vanille, en partenariat avec l'association Webcup, lance un premier concours de référencement SEO au niveau de la région. Cette initiative est née de la volonté commune d'utiliser le numérique et les talents des ressortissants des îles de l'Océan indien pour valoriser de manière originale et technique les destinations régionales. Il s'agit d'un concours inédit, et une grande première dans la zone ou seuls les résidents des îles Vanille peuvent participer. Le but de cette compétition est de réussir à faire paraitre en première page de Google France les mots-clés que tous les participants de la zone ont déjà découverts en même temps, hier, sur les réseaux sociaux ainsi que de réussir, par ce biais, à contribuer à la notoriété du concept des îles Vanille. La présentation des mots-clés du concours a été faite au travers d'une vidéo de promotion qui nous emmène dans un voyage idyllique dans l'Océan indien : une zone paradisiaque nommée « Trapèze des Mascareignes ».

Google France. Les participants au concours, qui doivent être des ressortissants des six îles de l'Indianocéanie, devront ainsi travailler ces mots « Trapèze des Mascareignes » en référencement SEO. Leur site internet créé pour la circonstance devra arriver en première place de Google France lorsqu'un internaute tapera les mots-clés dans le moteur de recherche le 17 décembre prochain, selon les organisateurs. Le concours a démarré depuis hier et durera trois mois. Les meilleurs référenceurs des îles Vanille dans les trois catégories, à savoir, amateurs, étudiants et professionnels, seront de ce fait récompensés dans trois mois, soit le 17 décembre 2020. Les inscriptions sont encore ouvertes jusqu'au 17 octobre 2020 sur le site internet des îles Vanille, a-t-on appris.

« Dans cette période peu favorable à la relance du tourisme, il est essentiel de ne pas se faire oublier et de continuer à valoriser notre patrimoine et nos valeurs. Ce concours permet ainsi de mettre en lumière les îles Vanille. En plus, cette opération gagnant-gagnant entre le monde du tourisme et celui du digital permet aux acteurs de rester actifs et de montrer qu'ils ont un savoir-faire de niveau international », a déclaré Pascal Viroleau, directeur des îles Vanille.

Promotion autrement. En effet, les actions de communication se font aujourd'hui majoritairement par le biais du digital. On considère généralement que la notoriété d'une destination est le préalable de la réussite du développement touristique. « Mettre en place ce concours va permettre de faire la promotion de nos destinations autrement, et ce, en utilisant nos propres ressources. Un bon référencement dans les moteurs de recherche est l'une des clés de cette réussite », a-t-il ajouté.

Il faut savoir que l'association Webcup est experte dans l'organisation de challenges numériques et innovants depuis dix ans à La Réunion et au niveau de l'Océan indien. Elle veut ainsi mettre en lumière les nombreux talents en matière de digital, souvent trop méconnus au sein de la région. Par ailleurs, « dans ce contexte particulier où le tourisme est mis à rude épreuve, le marketing digital semble être l'une des solutions pour continuer à faire rêver les voyageurs en attendant que les frontières s'ouvrent. Le maintien d'une image de marque sur la toile fait également partie des objectifs visés », a enchaîné le directeur des îles Vanille. Il est à rappeler que cette association a pour mission le développement touristique de la zone Océan indien. Elle œuvre dans la promotion des produits touristiques inter-îles ainsi que celle de la croisière.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.