Congo-Kinshasa: Sport - La FIFA veut contribuer au développement du football féminin en RDC

La Fédération internationale de football association (Fifa) est plus que jamais déterminée à tirer le football féminin RD congolais de sa longue léthargie afin qu'il soit compétitif et participe aux grandes compétitions tant à l'échelle continentale qu'internationale.

Pour l'organe faîtier du football mondial, il s'agit d'aider cette discipline sportive à se développer sur le continent comme ailleurs à travers le monde. Pour ce faire, la Fifa entend disponibiliser un pactole de cinq cent mille dollars américains à mettre à la disposition de la commission en charge de la gestion du football féminin. Il s'agit, en fait, d'un financement visant à assurer le développement du football féminin en RDC.

C'est le président de la Fédération congolaise de football association (Fecofa) qui a annoncé la bonne nouvelle dans la foulée de l'atelier de formation des formateurs pour membres de la commission nationale de football féminin (CNFF) organisé dernièrement à Kinshasa. « Chers membres de la CNFF, vous avez l'obligation de bien gérer ces fonds qui seront casés dans vos caisses de manière justificative afin de mener à bon port le football féminin », a révélé Constant Omari Selemani aux participants, avant d'ajouter que le souci de l'organe faîtier du football mondial est que ces fonds soient logés dans le compte de la Fecofa pour permettre un audit "transparent".

A noter que ces assises visaient la requalification du football féminin en RDC pour en faire un sport d'avenir, conséquemment implanté sur toute l'étendue du pays. De l'organisation administrative du football féminin au management en passant par les affiliations et les transferts, rien n'a été laissé au hasard lors de ce forum qui aura posé les fondements de la relance de cette discipline sportive, pas encore prisée en RDC.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.