Cameroun: Production de passeports - Ce sera désormais en 24 heures

Le contrat relatif à la mise en place d'un nouveau système signé hier à Yaoundé entre le Dgsn, Martin Mbarga Nguele et une entreprise allemande.

24 heures seulement et un Camerounais aura son passeport biométrique en main. Tandis que ceux de la diaspora attendront 48 heures. Le délai d'obtention du passeport va bientôt connaître une réduction considérable. En gros, rien ne sera plus comme avant. Le contrat pour la mise en place du nouveau système de production des documents de voyage internationaux a été signé hier à Yaoundé, entre la Délégation générale à la Sûreté nationale (Dgsn) et le consortium Incm-Augentic. C'est une entreprise allemande. Le Dgsn, Martin Mbarga Nguele a paraphé les documents pour le compte du Cameroun et Labinot Carreti, l'a fait au nom de son entreprise. Ceci sous le regard de SE Corinna Fricke, ambassadeur de la République fédérale d'Allemagne au Cameroun.

Dans les détails, en dehors de la production rapide des passeports, c'est tout le système qui va être digitalisé. Tout se fera désormais en ligne et non manuellement comme cela était le cas jusqu'ici. Les impressions passeront du jet d'encre au laser. Labinot Carreti fait savoir que son entreprise a mobilisé un investissement qui permettra non seulement de mettre en place au Cameroun la solution la plus avancée en Afrique en matière de production des passeports, mais aussi d'investir dans les infrastructures. Yaoundé devrait être dotée d'un centre ultramoderne sécurisé de personnalisation des passeports. Douala aura un centre d'accueil des citoyens. Tout comme les huit autres régions. D'après le Pdg du consortium, tout cela a pour but d'accélérer la production des passeports mais aussi de créer de nouveaux emplois. « Nos équipes sont prêtes. J'ai vu que les vôtres le sont aussi. Très bientôt on va poser la première pierre du bâtiment de Yaoundé. Ceci au bénéfice des citoyens Camerounais et de ce merveilleux pays qu'est le Cameroun », a conclu le président directeur général de Incm-Augentic.

Pour le patron de la police, Martin Mbarga Nguele, ce contrat est la preuve de l'excellente qualité des relations entre le Cameroun et l'Allemagne. C'est la traduction de la volonté du président de la République, de mettre en œuvre une chaîne de production du passeport moderne et sécurisée. D'après le Dgsn, ce contrat permettra au Cameroun d'être parmi les meilleurs en matière de sécurisation de cet important document.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.