Cameroun: Candidatures aux régionales - Week-end décisif

Dans les différents états-majors de partis politiques, tout est mis en œuvre pour déposer les dossiers, alors qu'Elections Cameroon doit publier la liste des membres des collèges électoraux au plus tard mardi prochain.

Le compte à rebours est lancé. Dès ce vendredi, quatre journées ouvrables séparent les potentiels candidats aux régionales du mardi 22 septembre à minuit, date butoir de dépôt de dossiers. Des intentions et manœuvres, devront naître des profils à soumettre à l'appréciation des collèges électoraux, le 6 décembre prochain. Les partis politiques, sur la base des critères définis par leurs instances dirigeantes, sont, pour la plupart, en train de finaliser l'assemblage des dossiers.

Au Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), les commissions régionales sont entrées en scène pour compiler les candidatures à acheminer à la commission centrale d'investiture. Le RDPC qui contrôle 318 communes sur 360, compte évidemment le plus grand nombre de conseillers municipaux et est le grand favori du rendez-vous du 6 décembre. Les autres formations politiques disent s'être concentrées dans leurs fiefs respectifs. Le Parti camerounais pour la réconciliation nationale de Cabral Libii est engagé dans l'organisation des primaires et entend investir des candidats dans le Nyong-et-Kellé, la Sanaga-Maritime, entre autres. L'Union nationale pour la démocratie et le Progrès et le Front pour le Salut national du Cameroun sont au front dans le Nord et l'Adamaoua. L'Union démocratique du Cameroun reste focalisée sur le Noun, bastion inconditionnel depuis l'organisation des élections pluralistes. D'autres formations politiques comme le Parti de l'alliance libérale de Célestin Bedzigui, ou le Mouvement patriotique pour un Cameroun nouveau de Paul Eric Kingué avaient également annoncé qu'ils prendraient part à ces élections. Ces derniers jours leur sont également décisifs pour arrêter les listes de leurs différents délégués départementaux.

Du côté des chefs traditionnels, les opérations d'investitures doivent également être bouclées ce week-end. Plusieurs conclaves des notabilités du commandement traditionnel sont annoncés à travers le pays, pour mettre sur pied les listes de leurs représentants. Elections Cameroon se prépare aussi à intensifier ses activités. Après la réception des différents dossiers au niveau des démembrements départementaux, cet organe devrait rendre public la liste des membres des collèges électoraux au plus tard mardi également. S'en suivront, d'autres opérations liées à la préparation du scrutin comme la fabrication des cartes d'électeurs ou la publication des listes de candidats.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.