Angola: Le plan d'intervention en infrastructures routières conditionné

Dondo — L'exécution des travaux de conservation et d'entretien des routes inclus dans le plan national en infrastructures routières, approuvé par le Gouvernement angolais en 2019, est conditionnée en raison des difficultés financières et de la pandémie de Covid-19.

En 2019, l'Exécutif a approuvé 175 millions de dollars pour la mise en œuvre du plan d'intervention en infrastructures routières, qui vise à récupérer environ 370 kilomètres de routes en mauvais état dans les 18 provinces du pays.

Les données du ministère des Travaux publics et de l'Aménagement du territoire indiquent que 1.394 kilomètres de route, correspondant à 12 pour cent du réseau routier national, se trouve dans un état critique, 2 662 kilomètres de route (23 pour cent du réseau national) en mauvais état.

Le même document souligne également que 3.950 kilomètres de route, soit 34% du réseau national, sont dans un état raisonnable.

Sur le réseau routier national, seuls 3 602 kilomètres de route, correspondant à 31 pour cent du réseau national, sont en bon état.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.