Gabon: Rentrée académique 2020-2021 - Avis aux établissements scolaires

18 Septembre 2020

Tout établissement qui reprendra les activités pédagogiques avant la date butoir, c'est-à-dire le 9 novembre prochain, s'expose à de lourdes sanctions. C'est le ministère de l'Education nationale qui l'a annoncé à travers un communiqué rendu public le mardi 15 septembre dernier.

Tout établissement qui ne se conformera pas à la mesure prise par le ministère de l'Education nationale, risque gros. En effet, les sanctions peuvent aller jusqu'à la fermeture définitive de l'établissement. D'où ce rappel de la part de la tutelle envers les établissements récalcitrants.

La rentrée administrative est fixée quant à elle au 26 octobre prochain. La note ministérielle indique qu'une exception est faite aux établissements scolaires en règle avec la législation en vigueur au Gabon, et liés par une convention avec des organismes extérieurs tels que l'AEFE, la MLF ainsi que ceux régis par un programme international. « Tout promoteur établi sur le territoire national est tenu de respecter scrupuleusement la procédure prévue par les textes en vigueur ».

Les responsables d'établissements privés laïcs sont donc invités à se faire identifier auprès de la tutelle, par le biais de l'Inspection générale des services, afin de régulariser leurs situations administratives respectives, et cela en conformité avec la loi n° 21/84 du 29 décembre 1984 fixant les règles applicables à l'enseignement privé. Ainsi que le décret n° 001583/PR/Mineduc du 25 septembre 1985, fixant les conditions d'ouverture et de reconnaissance d'utilité publique des établissements d'enseignement privé.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.