Cameroun: Des acteurs en décallage avec la réalité

18 Septembre 2020

« Le MRC, qui ressemble de plus en plus à une nouvelle église réveillée, a lancé des mots d'ordre de marche pour le 22 septembre.

Il est accompagné, dans cette aventure, par quelques acteurs perdus de la vie politique et sociale, qui, comme dans une voiture-balai de course cycliste, montent dans cette caravane. Convaincus, je crois, qu'ils vont ainsi redorer leur blason terni.

En réalité, les véritables objectifs (mais non déclarés) de ces aventuriers n'ont RIEN À VOIR NI AVEC LES ÉLECTIONS RÉGIONALES, NI AVEC LA CRISE ANGLOPHONE. Ils sont dans le sillage des campagnes visant à récupérer la prétendue victoire volée de la présidentielle de 2018. L'expérience militante du Manidem nous apprend que le fonctionnement consensuel de l'opposition en 1991-1992 est en opposition totale avec cette façon de fonctionner de cette nouvelle église réveillée.

Parce que ces messieurs et dames sont en DÉCALAGE TOTAL de la situation sociopolitique actuelle. On a véritablement affaire ici à un gourou suivi par quelques meutes fanatisées, qui voient dans leur messie le sauveur du Kamerun. Notre pays traverse une terrible crise politique et sécuritaire.

Est-ce vraiment aimer le Kamerun que de créer maintenant, pour des ambitions politiques, un autre foyer de tension ? Tout politique peut et doit avoir des ambitions. Mais un PATRIOTE ne doit pas les mettre au-dessus de l'intérêt général. Nous souhaitons vivement que les Kamerunais ne se laissent pas abuser par le discours lénifiant de ceux qui viennent de découvrir que la terre tourne autour du soleil. »

"Le Kamerun est Notre Patrie, l'Afrique est Notre Avenir."

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.