Sénégal: Saint-Louis - Le plan Orsec lancé pour sortir les populations des eaux

Saint-Louis — Le gouverneur de Saint-Louis, Alioune Aïdara Niang, a lancé officiellement vendredi le Plan d'organisation des secours (Plan ORSEC), dont l'objectif est de venir en aide aux populations des quartiers ou localités inondés, a constaté l'APS.

La cérémonie de lancement a noté la présence du ministre et maire de Saint-Louis, Mansour Faye, des autorités administratives et locales et des acteurs territoriaux.

Après une semaine de préparation avec les acteurs, notamment le service d'hygiène et les sapeurs-pompiers, l'heure est venue de procéder au démarrage effectif des opérations de secours aux populations sinistrées, a-t-il lancé.

Dans un premier temps, déclare-t-il, les ménages impactés de Saint-Louis et Dagana, départements les plus touchés, bénéficieront de transferts monétaires.

Il a signalé qu'il a été procédé à un recensement exhaustif et transparent, lequel a permis d'identifier 3.000 impactés dans ces deux départements. Sur ces 3.000 sinistrés, un millier bénéficiera de cash transfert, avec des enveloppes comprises entre 100.000 et 200.000 francs CFA par ménage.

Sur les 22 quartiers de Saint-Louis impactés par les inondations, cinq sont "dans état très catastrophique", a-t-il révélé. Il a promis qu'avec le plan Orsec, les populations des quartiers touchés seront tirées des eaux, pour leur permettre de reprendre "une vie normale et de qualité".

"Plusieurs maisons seront traitées par les services d'hygiène afin de permettre de désinfecter tous les quartiers fortement touchés, ensuite 400 à 500 camions de sable seront déversés dans les quartiers pour remblayer les ruelles et maisons", a-t-il indiqué.

Le gouverneur a annoncé que du savon, de l'eau de Javel et des produits détergents seront remis aux familles touchées pour les prémunir de certaines maladies liées à la stagnation des eaux.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.