Maroc: M. Abbadi appelle à accorder plus d'intérêt aux aspirations des générations montantes afin de promouvoir la paix et les valeurs de coexistence

Rabat — Le Secrétaire général de la Rabita Mohammadia des Ouléma, Ahmed Abbadi a appelé à accorder plus d'intérêt aux spécificités et aux aspirations des générations montantes afin de promouvoir et de renforcer la paix culturelle, civilisationnelle et religieuse et les valeurs de coexistence.

S'exprimant à l'occasion d'une visioconférence organisée du 15 au 17 septembre par le département d'État américain au siège de l'Organisation des Nations unies, M. Abbadi a insisté sur la nécessité de prendre en compte les nouvelles spécificités et aspirations des générations montantes afin de pouvoir construire des sociétés ou prévalent les valeurs de respect et de solidarité, ainsi que la paix culturelle, civilisationnelle et religieuse.

La clé de la réussite dans ce processus, a-t-il dit, réside dans une meilleure communication avec les différentes générations et composantes de la société et dans la mise en oeuvre de programmes fonctionnels, efficaces et inspirants, afin de les immuniser contre l'extrémisme, la perversion, ainsi que les comportements dangereux.

Dans un communiqué, la Rabita Mohammadia des Ouléma, a indiqué vendredi que cette visioconférence a débattu de plusieurs thèmes dont l'enseignement, le respect et de l'intégration, dans le but de promouvoir et de consolider les valeurs de diversité religieuse et ethnique et de faire face aux idées et aux discours incitant à la violence et la haine.

Au programme de cette rencontre, encadrée par l'ambassadeur itinérant des États-Unis pour la liberté religieuse, Samuel Brownback, et à laquelle ont participé l'ancien Premier ministre britannique, Tony Blair et d'éminentes personnalités issues de plusieurs pays, figuraient quatre séances ayant traité aux moyens et mécanismes à même faire de l'enseignement, de l'éducation religieuse, des médias et de la technologie les piliers fondamentaux pour réaliser la paix religieuse, la diversité et de la cohésion sociale, ajoute le communiqué.

Intervenant lors de l'atelier consacré au Maghreb, à l'Afrique de l'ouest et au Sahel, M. Abbadi a exhorté les participants à poursuivre leurs efforts et à élaborer des stratégies nouvelles basées sur le renforcement des capacités des jeunes et des femmes qui puissent conforter leur esprit critique afin qu'ils soient immunisés contre les discours de haine et d'exclusion, notant à ce titre la nécessité d'adopter des approches participatives qui inspirent et encouragent les jeunes à incarner les valeurs nobles dans leurs sociétés.

Evoquant l'expérience marocaine, M. Abbadi n'a pas manqué de souligner le rôle central joué par le Royaume du Maroc sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, dans le domaine de l'élaboration et de la promotion d'un modèle de paix religieuse basé sur les principes de tolérance et de modération, et ce conformément aux Hautes Orientations d'Amir Al Mouminine, rappelant que cette expérience a été marquée par le lancement du chantier de réformes du champ religieux et la création d'institutions et de structures qui renforcent cette approche.

Les travaux de cette visioconférence ont été sanctionnés par des recommandations dont la nécessité d'oeuvrer à faire de l'enseignement un moyen fondamental pour promouvoir les valeurs de liberté religieuse, de tolérance, de respect et de pluralisme, de soutenir les efforts visant à instaurer l'égalité des chances conformément aux Constitutions et aux lois de chaque société, ainsi que l'encouragement de l'éducation basée sur la coopération et l'entraide.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.