Maroc: Installation de nouveaux membres de la CRDH de Souss-Massa

Agadir — La présidente du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), Amina Bouayach, a présidé, vendredi à Agadir, la cérémonie d'installation des nouveaux membres de la commission régionale des droits de l'Homme (CRDH) de Souss-Massa.

La CRDH se compose de membres proposés par les corps représentatifs régionaux des magistrats, des avocats, des médecins, des oulémas et des journalistes professionnels, des associations et des observatoires régionaux des droits de l'Homme et de personnalités actives dans le domaine de la protection et de la promotion des droits humains.

Mme Bouayach a affirmé, à cette occasion, que le CNDH a lancé le processus de parachèvement de ses structures, à travers l'installation des membres des commissions qui vont le représenter au niveau régional auprès des citoyens et des autorités.

Après avoir souligné la place du CNDH sur les plans national, régional et international, elle a relevé que la préservation de ce rôle est la responsabilité de tous les membres de cette institution, en veillant au respect de la loi, à l'écoute des citoyens, à la protection des droits de l'Homme et au combat quotidien contre les violations de ces droits, en toute indépendance et neutralité.

Pour sa part, le président de la CRDH de Souss-Massa, Mohamed Charef, s'est félicité des nouveaux membres qui oeuvrent selon une approche participative qui vise à consacrer les principes des droits de l'homme et les libertés.

M. Charef a rappelé aux membres de cette commission la nécessité d'apporter une contribution concrète aux efforts visant à promouvoir la culture et les valeurs des droits humains et la protection des libertés.

Les CRDHs ont pour missions d'assurer le suivi et le contrôle de la situation des droits de l'Homme au niveau régional, et de recevoir les plaintes relatives aux allégations de violations des droits de l'Homme qui leur sont adressées.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.