Afrique: La FIFA assouplit les changements de nationalité sportive

Dakar — La FIFA a adopté vendredi des amendements à ses règlements sur la nationalité sportive, permettant une plus grande souplesse aux footballeurs disposant de plusieurs nationalités.

En vertu de ces amendements examinés lors du 70e congrès de l'organisation, un joueur qui a déjà joué dans une sélection A peut changer de nationalité.

Ce changement peut se faire sur la base de critères définis par la FIFA : le footballeur doit avoir débuté sa carrière avant l'âge de 21 ans, il doit avoir joué au maximum trois matchs avec l'équipe nationale A, ne doit pas avoir participé à la phase finale d'un grand tournoi, ni avoir été appelé dans sa première sélection depuis au moins trois ans.

Les amendements relatifs au changement de naturalisation ont été proposés par le président de la Fédération royale marocaine de football, Fouzi Lekjaa. Ce dernier a tenté sans succès de faire changer de nationalité l'international espagnol d'origine marocaine Mounir El Haddadi (âgé de 25 ans).

Interrogé par RFI, le sélectionneur du Nigeria, Gernot Rohr, a salué les amendements adoptés par visioconférence par la FIFA.

Ils seront bénéfiques pour toutes les équipes nationales, espère Rohr. "C'est une bonne chose, et pas seulement pour l'Afrique", a commenté le technicien allemand, ancien joueur de Bordeaux.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.