Maroc: Décès de Mohamed Talal

18 Septembre 2020

Suite à une longue maladie, le journaliste Mohamed Talal, fondateur de l'Institut supérieur du journalisme et de communication (ISJC) à Casablanca, a rendu l'âme jeudi dans une clinique casablancaise.

Ancien détenu politique, le défunt avait été de son vivant professeur de droit à la faculté de droit et des sciences économiques et sociales à l'Université Hassan II à Casablanca, de même qu'il avait également occupé les postes d'enseignant et de directeur des études à l'Institut des sciences de l'information et de la communication (ISIC) de Rabat. Le regretté avait également enseigné dans des instituts de journalisme aux Emirats arabes unis, en Irak et en Egypte et avait été secrétaire général de l'Union maghrébine des recherches en communication.

En ces douloureuses circonstances, Libération présente ses condoléances les plus attristées à la famille du défunt. Puisse Dieu avoir l'âme du regretté en Sa Sainte Miséricorde. Nous sommes à Dieu et à Lui nous retournons.

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.