Maroc: Election du Maroc au Comité des droits de l'Homme de l'ONU

18 Septembre 2020

Le Royaume du Maroc a été élu, jeudi, en la personne du professeur Mahjoub El Haiba comme expert au Comité des droits de l'Homme au terme d'un vote qui a eu lieu à New York, à l'occasion de la 38ème Réunion des Etats parties au Pacte international relatif aux droits civils et politiques.

Plébiscité par 127 voix sur les 171 votants, parmi 14 autres concurrents en lice pour les 9 sièges à pourvoir audit Comité, l'expert marocain siégera pour un mandat de quatre ans au sein de cette instance onusienne chargée de surveiller la mise en œuvre des engagements incombant aux Etats parties en vertu du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, ratifié à ce jour par 173 pays, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger.

Le succès de cette candidature illustre la confiance et le crédit dont jouit la politique clairvoyante impulsée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI en termes de réformes démocratiques, de l'édification de l'Etat de droit, et de la protection des droits de l'Homme tels qu'universellement reconnus, souligne le communiqué. Elle constitue une reconnaissance indéniable et un soutien clair de la communauté internationale aux choix irréversibles du Royaume qui a fait de la promotion et de la défense des droits de l'Homme l'une des priorités de sa politique nationale et internationale, ajoute le ministère.

Ce nouveau succès réaffirme le capital de confiance et la crédibilité dont jouissent les mécanismes nationaux des droits de l'Homme et l'expertise marocaine notoirement connus au sein du système onusien des droits de l'Homme, poursuit la même source, précisant qu'il s'inscrit dans le sillage de celui accompli par le Maroc au cours de cette semaine après l'élection de Mohamed Amarti au Comité des droits économiques, sociaux et culturels, le lundi 14 septembre. Ancien secrétaire général du Conseil consultatif des droits de l'Homme (actuel Conseil national des droits de l'Homme) et premier délégué interministériel aux droits de l'Homme au Maroc, Mahjoub El Haiba est professeur de l'enseignement supérieur de Droit public, droit de l'aménagement du territoire, droits de l'Homme et droit humanitaire international au sein de plusieurs universités du Royaume.

Il possède une profonde connaissance des mécanismes internationaux des droits de l'Homme et une expérience de longue date couvrant un vaste ensemble de questions liées aux droits de l'Homme dont notamment la justice transitionnelle, le droit de l'environnement, le droit de l'eau et le droit humanitaire, ce qui lui a valu d'être nommé consultant auprès de plusieurs organismes régionaux et internationaux.

L'élection du professeur El Haiba est le couronnement d'une vaste campagne diplomatique de promotion menée par le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, dans le cadre de sa stratégie visant à garantir une plus grande visibilité et une présence marocaine influente sur la scène internationale, conformément aux Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI, conclut le communiqué.

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.