Angola: Kananga - Des blessés lors d'une manifestation des rapatriés d'Angola

18 Septembre 2020

Des blessés ont été signalés lors d'une manifestation des rapatriés d'Angola jeudi 17 septembre dans la soirée à Kananga.

Ces derniers estimés à environ 300 personnes se présentent comme des retournés d'Angola? ont organisé une manifestation devant le Bureau du HCR à Kananga. La police a été déployée pour les encadrer. Huit représentants ont été conviés à une réunion au gouvernorat. A l'issue de la rencontre, les autorités leur ont exigé de quitter les lieux, mais ils ont maintenu leur position. Par la suite, selon les témoins, deux de leurs représentants sont venus présenter leurs revendications à la MONUSCO. Sur place, il leur a été demandé de se référer aux autorités locales pour la gestion de leur situation.

Pas satisfaits de cette réponse, ils n'ont pas voulu quitter le lieu obligeant la police à intervenir pour les disperser à coups de gaz lacrymogènes. Ils ont riposté par jets de pierres. Parmi eux, une femme aurait perdu conscience et a été admise aux soins. Quatre policiers ont aussi été légèrement blessés. Deux manifestants interpellés par la PNC ont été par la suite relâchés.

L'administratrice associée aux relations extérieures du HCR, Lubiana Gosp-Server, a indiqué ce vendredi 18 septembre à Radio Okapi que son agence ne recense pas ces rapatriés. Le HCR appuie plutôt les autorités provinciales à la vérification de ceux qui sont regroupés dans la localité de Nkonko et que le gouvernement provincial veut relocaliser sur un autre site, a précisé Lubiana Gosp-Server.

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.