Sénégal: Education populaire et sportive - Le ministère des Sports autorise la reprise de la formation

19 Septembre 2020

Dans un arrêté signé jeudi, le ministre des Sports, Matar Bâ, a autorisé la reprise et l'ouverture du concours direct et professionnel du Diplôme d'instructeur d'éducation populaire et sportive (Dieps).

Cette reprise, selon un communiqué, a été surtout motivée « par le déficit qui a affecté l'effectif des instructeurs d'éducation physique et sportive qui sont appelés à mener des actions de coordination ». Avec les exigences des résultats dans les compétitions internationales, « le ministre des Sports a jugé nécessaire de relancer cette formation des cadres pour permettre au sport sénégalais d'être compétitif de façon durable dans le sillage des Jeux olympiques de la jeunesse 2026 et au-delà », selon le document.

Pour la reprise, deux innovations majeures ont été apportées avec l'ouverture à trois nouvelles disciplines qui seront éligibles pour disposer d'instructeurs. Il s'agit, selon le ministère des Sports, du karaté, du judo et de la gymnastique. Pour rappel, ce concours, qui était destiné aux disciplines sportives comme l'athlétisme, le basket-ball, le football, le handball, le volley-ball et autres, n'a plus été organisé depuis 2002-2003.

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.