Sénégal: Opération Force Covid-19 Diaspora - Plus de 11 milliards de FCfa distribués

19 Septembre 2020

L'enveloppe globale de 11 287 510 750 FCfa dégagée par le Président de la République pour venir en aide à la diaspora dans ce contexte de pandémie de Covid-19 a permis d'assister 125 056 compatriotes vivant à l'étranger, selon le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'extérieur, Amadou Ba. Il faisait le bilan provisoire des opérations Force-Covid-19 Diaspora vendredi à Dakar.

Dans la riposte contre la pandémie de Covid-19, le Président de la République, Macky Sall, avait mis en place le Fonds de riposte et de solidarité contre les effets de la Covid-19 (Force Covid-19) budgétisé à 1000 milliards de FCfa. Sur cette enveloppe, 12,5 milliards de FCfa étaient réservés à la diaspora. Cette somme a été mise à la disposition du ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'extérieur qui avait lancé, dès le début de la pandémie, Force Covid-19 Diaspora. L'opération a permis d'assister et de prendre en charge 125 056 compatriotes répartis dans 140 pays à travers le monde, selon le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'extérieur, Amadou Ba. Il était en conférence de presse hier à Dakar pour faire le bilan provisoire de Force Covid-19 Diaspora, en compagnie du secrétaire d'État chargé des Sénégalais de l'extérieur. Le ministère avait mis en place une plateforme pour permettre aux différents demandeurs d'aide de s'inscrire.

À la date du 31 mai 2020, après exploitation de ladite plateforme, 200 141 Sénégalais basés dans 140 pays s'étaient déjà inscrits. Le centre d'appels créé à l'occasion a enregistré 18 633 appels de Sénégalais à la date du 22 juillet 2020. Pour venir en aide à la diaspora, le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'extérieur a subdivisé les opérations en trois phases. La première phase dite d'urgence, déroulée du 7 au 29 avril 2020, était dotée d'une enveloppe de 726 millions de FCfa transférés aux ambassades et consulats, explique Amadou Ba. Cette phase était destinée aux Sénégalais bloqués à l'extérieur, aux malades, aux familles de personnes décédées de Covid-19 et aux étudiants non boursiers vivant dans une situation de précarité. Elle a permis d'assister en tout 1358 Sénégalais. La deuxième phase, du 30 avril au 29 juin 2020 et dotée de 5 253 744 000 FCfa, précise le ministre, a pris en compte tous les Sénégalais de la diaspora impactés par la pandémie de la Covid-19. Toute cette somme, dit-il, a été versée à 50 comités de gestion installés dans les différentes juridictions diplomatiques.

Un taux d'exécution de 91 %

La troisième et dernière phase a été lancée le 1er juillet dernier avec une enveloppe de 5 307 766 750 FCfa. Cette dernière phase a permis d'aider 72 554 compatriotes de la diaspora. Sur l'ensemble de ces trois phases, le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'extérieur a mobilisé 11 287 510 750 FCfa pour porter assistance à 125 056 Sénégalais de la diaspora sur 135 579 éligibles. D'après Amadou Ba, à l'état actuel, le taux d'exécution s'établit aujourd'hui à 91%. « Les opérations de paiement seront clôturées incessamment », informe le ministre. Celui-ci de préciser les Sénégalais résidant en Afrique et régulièrement inscrits sur la plateforme ont été intégralement satisfaits.

12 584 Sénégalais rapatriés et 47 vols organisés

Les opérations de Force Covid-19 Diaspora, c'est aussi le rapatriement des Sénégalais qui étaient coincés à l'étranger avec les mesures de fermeture des frontières. Cependant, le Sénégal avait lancé des opérations de rapatriement de tous les compatriotes bloqués à l'étranger et désirant revenir au bercail. Selon Amadou Ba, « la parfaite synergie des actions » entre les ministères en charge de la Santé, de l'Intérieur, des Transports aériens, et des missions diplomatiques accréditées à Dakar, a permis de rapatrier 12 584 compatriotes. Parmi eux, 8 465 viennent d'Afrique, 3 216 d'Europe, 652 d'Amérique et 251 d'Asie. Le convoiement des Sénégalais voulant regagner leur pays de résidence a concerné 5 203 compatriotes. Au total, 47 vols ont été organisés pour le rapatriement et le convoiement des Sénégalais pendant la pandémie de la Covid-19. Quant aux Sénégalais décédés de la Covid-19 à l'extérieur, le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'extérieur a rapatrié 36 corps, dont 31 qui ont eu comme pays de départ la France, a informé Amadou Ba.

De nouveaux passeports diplomatiques et de service bientôt en circulation

Le Sénégal va bientôt mettre en circulation de nouveaux passeports diplomatiques et de service. Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'extérieur et le secrétaire d'État chargé des Sénégalais de l'extérieur ont lancé, hier à Dakar, les opérations en marge d'une conférence de presse sur le bilan des opérations Force Covid-19 Diaspora. Ce lancement, a déclaré le Ministre Amadou Ba, fait suite aux instructions du Président de la République.

À travers cette réforme sur les passeports diplomatiques et de service, le ministère des Affaires étrangères veut mettre en place « un système de production ultramoderne de passeports biométriques ». « La réforme a permis de remplacer un système de production datant de presque dix ans par un système innovant avec une page de données en polycarbonate. En plus de l'intégration d'autres technologies de sécurité, le système garantit une plus grande autonomie », a expliqué le ministre. Désormais, a souligné Amadou Ba, le passeport diplomatique est rouge alors que celui de service est bleu. Cinq stations d'enrôlement, cinq stations techniques et un data-center seront mis en place, a poursuivi le ministre.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.