Egypte: L'Égyptienne Wafaa Bassim élue membre du Comité des droits de l'Homme du PIDCP

L'ambassadrice égyptienne Wafaa Bassim a été élue membre du Comité des droits de l'Homme, issu du Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP), pour la période 2021-2024 lors des élections qui ont eu lieu à New York.

Elue au 2e tour des élections, Wafaa Bassim figure parmi les 9 membres ayant intégré le comité sur 15 candidats représentant différents pays.

La victoire de Mme Bassim dans une concurrence si serrée montre de nouveau que la communauté internationale respecte la place de l'Egypte et apprécie les potentiels distingués de ses cadres qui sont capables de contribuer positivement à la promotion et à la protection des droits de l'Homme à l'échelon mondial, a dit Mohamed Idris, délégué permanent d'Egypte auprès de l'ONU.

M. Idris a loué la grande expérience diplomatique de Mme Bassim qui a occupé des postes clés dans le corps diplomatique, dont celui de déléguée permanente de l'Egypte à l'ONU à Genève, rappelant que le ministère des Affaires étrangères, la mission à New York et les ambassades dans le monde avaient déployé de gros efforts ces derniers jours en vue de recueillir les voix nécessaires pour remporter cette nouvelle victoire diplomatique.

A La Une: Egypte

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.