Sénégal: Inondations - 1.903 ménages sinistrés dans la région de Kaffrine

Kaffrine — Les inondations touchent 1.903 ménages dans la région de Kaffrine (centre), qui bénéficieront du plan ORSEC (organisation des secours) mis en œuvre par l'Etat, a déclaré samedi le gouverneur William Manel.

"À la suite des fortes pluies, nous avons recensé 1.903 ménages sinistrés. Et ils vont bénéficier du plan ORSEC", a dit M. Manel en recevant le premier lot de matériels destinés aux sinistrés de la région.

Les familles victimes des inondations vont bénéficier du programme "Cash Transfert" lancé récemment par le ministère du Développement communautaire pour octroyer à chacun des ménages sinistrés une assistance financière dont le montant varie entre 100.000 et 200.000 francs CFA.

Selon le gouverneur de Kaffrine, 105 millions de francs CFA ont été décaissés par le ministère du Développement communautaire, pour les sinistrés de la région de Kaffrine.

Le matériel réceptionné par William Manel comprend des produits détergents, des matelas, des nattes, 10 tonnes de ciment, etc.

"Dans la région de Kaffrine, il y a eu beaucoup d'effondrements de cases. Le département de Malem Hodar a été la zone la plus touchée par ces fortes pluies", a souligné M. Manel.

Selon lui, 1.139 des ménages sinistrés vivent dans le département de Malem Hodar, dans la commune de Sagna notamment, qui concentre à elle seule 676 ménages victimes des inondations.

Les fortes pluies ont fait deux morts dans la région, a indiqué le gouverneur, faisant état de plusieurs personnes blessées, victimes de l'effondrement de leur habitation ou de la foudre.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.