Soudan: Le ministre des AE salue le rôle de l'Allemagne et son soutien au Soudan

Khartoum — Dans le cadre de sa tournée dans certains pays européens, le ministre par intérim des Affaires étrangères, Omar Gamar Al-Din, rencontre vendredi à Berlin M. Martin Jager, ministre d'État au ministère allemand a la coopération économique et au développement, en présence de l'ambassadeur Abdel Moneim Al-Bayti, ambassadeur du Soudan en Allemagne.

Le Ministre a remercié l'Allemagne pour sa position politique et économique envers le Soudan et pour l'organisation de la Conférence des partenaires du Soudan à Berlin à l'appui du processus de transition.

Il a salué le rôle avancé de l'Allemagne à travers des visites de haut niveau, notamment la visite du président allemand au Soudan et celle des ministres allemands de la coopération étrangère et économique et du développement, passant en revue les efforts visant à apporter la paix et la stabilité au Soudan et dans la région dans son ensemble.

Il a également passé en revue les défis auxquels fait face le travail du gouvernement de transition, en indiquant les efforts du gouvernement pour les relever et les surmonter.

Pour sa part, M. Yagher a affirmé que son pays continuera à soutenir le Soudan politiquement et économiquement, afin d'assurer le succès de la période de transition et de surmonter les défis auxquels le Soudan est confronté.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.