Maroc: Loin des tribunes, les ultras se tournent vers les actions sociales et humanitaires

Rabat — Désertés en ces temps de covid-19, les stades et gradins ne sont plus les seuls endroits où le génie et l'énergie des supporters du ballon rond peuvent s'exprimer. Coronavirus oblige, ces aficionados se sont vu empêcher de soutenir leurs clubs favoris dans des ambiances qui faisaient la Une des grands journaux mondiaux et dont les images faisaient le tour de la toile.

A défaut, les actions sociales et humanitaires se sont imposées comme mots d'ordre de la situation actuelle alors que les supporters ont fait montre de générosité et de sens élevé de civisme.

C'est ainsi que des groupes d'ultras, des associations de supporters et fans du football national se sont engagés dans des campagnes de dons de sang, en collaboration avec les autorités locales, notamment après le signal de détresse lancé par les centres de transfusion sanguine à cause du manque criant de donneurs en raison de la pandémie de coronavirus.

Ces campagnes de dons initiées par ces groupes s'ajoutent aux actions de sensibilisation sur le danger que représente la covid-19, à travers la diffusion de vidéos et communiqués sur les réseaux sociaux, tant à travers des appels aux citoyens à respecter scrupuleusement les consignes de sécurité, tant par des aides financières et des vivres au profit des familles nécessiteuses.

A ce sujet, Mustapha Nouri, président de l'Association des fans du Hassania d'Agadir, a affirmé que ce groupe a été animé, dès l'apparition de la covid-19, d'une volonté de fer afin de contribuer aux efforts fournis par les différentes composantes de la société dans la lutte contre cette pandémie, notant que la campagne de don de sang a été marquée par la participation d'anciens joueurs et d'artistes outre des supporters du club.

La collaboration entre l'association et les autorités de la ville d'Agadir a été le catalyseur de ces actions sociales, a-t-il confié à la MAP, relevant qu'un grand intérêt est porté au club gadiri à travers la proposition de nouvelles idées aux dirigeants du club, dont la mise en vente de billets de solidarité, dans le sillage de la fermeture des terrains devant les supporters.

La culture de don de sang n'est pas encore bien enracinée au sein de la société marocaine, a-t-il déploré, soulignant toutefois que la campagne a été couronnée d'un grand succès.

Cet élan de solidarité a été ainsi suivi par plusieurs associations et groupes de supporters à travers le pays.

C'est ainsi que l'association rajaouie le "Nid vert" a entrepris, dans le cadre de ses missions, une campagne de don de sang afin de mettre en avant le rôle que jouent les supporters du ballon rond au sein de la société.

Sous cette rubrique, le président de cette association, Anas Al Jaafari, a confié que cette initiative sera organisée annuellement, notant que cette entité s'engagera dans des actions similaires à la faveur de l'implication de ses adhérents.

Outre les actions de solidarité à travers l'aide aux institutions caritatives et aux orphelinats, le "Nid Vert" œuvre à lutter contre le hooliganisme, un intrus qui nuit à l'image du football national, a-t-il noté.

Plusieurs ultras des clubs de première division avaient organisé des actions de don de sang, dont les "Winners", supporters du Wydad de Casablanca, qui ont essayé, un tant soit peu, de transmettre la chaleur des gradins aux espaces extérieurs.

Idem pour les ultras des clubs de deuxième division, à l'image de "Fatal Tigers" et "Bianco Niro", qui soutiennent respectivement les clubs fassis du Moghreb et du Widad et qui ont emboîté le pas à leurs homologues de la D1 en s'investissant dans de nombreuses actions sociales et humanitaires.

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.