Cameroun: Initiative - 34 comités de développement créés

De 23 en 2012, lesdits comités ont vu leur nombre s'accroître pour impliquer davantage les populations dans le développement de leur commune.

Pour le développement de la commune dont elle a la charge, Yvette Claudine Ngono Etoundi, maire de Yaoundé V, ne manque pas d'idées. En 2012, elle a mis en place 23 comités d'animation et de développement local (Cadel), pour améliorer l'offre des services sociaux de base à ses populations. Depuis lors, les équipes se sont déployées dans toute la commune et ont effectué des travaux d'aménagement de certains axes routiers et servitudes. De même que l'électrification des ménages et le renforcement des équipements des écoles et centres de santé. Des bourses de formation pour l'entreprenariat des jeunes et des femmes ont également été octroyées.

D'après le maire, il y a encore des efforts à faire, d'où le passage à 57 comités. Ceci pour recadrer ceux qui avaient oublié leur rôle dans le quartier. « C'est vous qui devez donner les idées au maire pour améliorer vos conditions de vie. Vous ne devez plus subir le développement. Ne soyez pas dans vos quartiers comme des étrangers. A travers le comité de développement, la mairie vient te demander si ce sont les routes ou la lumière que vous voulez en ce moment », leur a expliqué Geneviève Mpot, conseiller principal de jeunesse et d'animation. Cette dernière leur a ainsi fait savoir que l'amélioration des conditions de vie dépend d'eux. L'édile a, quant à elle, ajouté que « notre objectif est de réveiller en vous, une réaction d'engagement et de détermination, pour la continuation de l'œuvre qu'ensemble, nous avons commencée dans l'intérêt de notre municipalité ».

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.