Ile Maurice: Ramgoolam - «Je partirai quand je le décide »

20 Septembre 2020

Il a parlé pendant plus d'une heure devant une foule enthousiaste à Kewal Nagar (environ 3000 à 3500, mais plus selon les organiseurs) venant de différentes circonscriptions de l'île à bord des autobus mis à leur disposition ce dimanche 20 septembre.

Le leader du Parti travailliste, Navin Ramgoolam a parlé de son avenir politique alors que ce parti commémorait la naissance de sir Seewoosagur Ramgoolam et celle de sir Satcam Boolell. «Pour quelle raison ils (Ndlr Les Jugnauth) ont peur de moi ? Je suis persuadé que j'ai été élu ici. Mes agents le savent. Pour quelle raison, ils tardent les procédures pour compter de nouveau les bulletins? Ils se sont dit que si je perds pour la deuxième fois, je serai obligé d'abandonner le leadership du PTr. Jamais. Je partirai quand je le décide», a-t-il martelé.

L'ancien Premier ministre a aussi révélé qu'après sa défaite de 2014, il avait décidé de se retirer à la tête du PTr et il en avait même parlé à son épouse qui était d'accord. «Kan zot in fer aret moi. Mo in dir zamai. Tout bann charge in rayé contre moi. Mo enkor kapav dibout mais besoin kapav prepar aussi lavenir du parti qui n'appartient ni à moi, ni à Arvin Boolell ni à Patrick Assirvaden», a maintenu Navin Ramgoolam. Navin ramgoolam a déclaré que la fin des Jugnauth est proche. «Zot pe paniké.»

Le leader de l'opposition, Arvin Boolell a tenu également pratiquement le même langage avant lui insistant que le PTr n'appartient pas à lui ni à ses dirigeants. «Le parti appartient au peuple. C'est avec le peuple que nous allons reprendre le pouvoir », a-t-il précisé. Tout comme Navin Ramgoolam, le leader de l'opposition accuse les Jugnauth d'utiliser le communalisme pour rester au pouvoir.

Plusieurs personnalités étaient invitées à cet événement. Les anciens présidents de la république Kailash Purryag et Ameenah Gurib-Fakim étaient au premier rang tout comme l'ancien vice-présédent de la république, Raouf Bundhun. Le PMSD avait délégué Salim Abbas Mamode et Kushal Lobine pour le présenter alors qu'Ajay Gunness et Vinay Koonjul était présents du côté du MMM. Le Reform Party avait également envoyé un représentant à Belle-Rive.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.