Egypte: Le journal libanais Al Akhbar n'a aucune présence juridique en Egypte (centre de presse de l'OGI)

Le directeur général du centre de presse des correspondants étrangers dépendant de l'Organisme Général de l'Information (OGI), Mohamed Imam a indiqué que le journal libanais Al-Akhbar n'avait pas de siège officiel ni de correspondants accrédités en Egypte, affirmant que l'OGI est le seul organe officiel habilité à accréditer les correspondants étrangers dans le pays.

M. Imam a noté que toute pratique professionnelle sous le nom du journal est considérée comme une violation des lois régissant le travail des correspondants en Egypte, ajoutant que les contrevenants seront soumis à des poursuites judiciaires conformément aux réglementations pertinentes.

Les déclarations de M. Imam ont été faites en réponse aux insultes diffusées par le journal libanais Al-Akhbar contre le syndicat des journalistes égyptiens, ses membres et un certain nombre d'intellectuels égyptiens.

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.