Maroc: Tanger - Démantèlement d'une usine clandestine de fabrication de sacs en plastique

Tanger — Les éléments des douanes et impôts indirects de Tanger ont démantelé, dimanche, une usine clandestine de fabrication de sacs en plastique, située dans la commune Jouamaa relevant de la province de Fahs-Anjra.

Dans le cadre des attributions de l'Administration des Douanes et Impôts Indirects (ADII) dans le domaine de la protection du consommateur, la lutte contre la fraude commerciale et la protection de l'économie nationale, les éléments de la douane ont démantelé, sur la base d'informations précises et une opération de suivi, une usine clandestine de fabrication de sacs en plastiques interdits, a indiqué l'ordonnateur des douanes et impôts indirects à Tanger, Abdelghani Seghiri.

L'usine opérait en non-conformité avec les dispositions de la loi n°77-15 portant sur l'interdiction de la fabrication, l'importation, l'exportation, la commercialisation et l'utilisation des sacs en plastique, a précisé M. Seghiri dans une déclaration à la MAP, notant que les individus impliqués dans cette affaire seront poursuivis en justice.

S'inscrivant dans le cadre de la lutte contre la fabrication des sacs en plastique, cette opération qui a permis la saisie de 9 tonnes de sacs en plastique d'une valeur d'environ 400.000 dirhams, a-t-il ajouté, est la deuxième du genre à Tanger en moins de deux mois.

Pour sa part, Abdelouahab El Gaddar, chef de la subdivision des douanes de Tanger, a indiqué que dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la fabrication illégale des sacs en plastique, et suite à une opération de surveillance et de suivi de plus d'une semaine, une usine clandestine de fabrication de sacs en plastique non conformes aux normes de qualité et de sécurité, et interdits au Maroc, a été découverte au niveau de la route nationale n°2 dans la commune de Jouamaa.

L'opération de démantèlement de l'usine a permis la saisie de 9 tonnes de sacs en plastique prêts à la vente, en plus de matières premières, matériel et équipements utilisés dans leur fabrication, a-t-il ajouté, précisant que l'enquête se poursuit sous la supervision du parquet compétent afin d'appréhender tous les individus impliqués dans cette affaire.

Quant au chef par intérim de la brigade mobile des douanes à Tanger, Mohamed Harma, il a noté que l'opération, menée en coordination avec l'autorité judiciaire compétente, a permis d'appréhender des individus en train de fabriquer des sacs en plastique, affirmant que les quantités saisies seront détruites dans le respect total des normes environnementales.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.