Angola: Un médecin recommande une reprise responsable des entraînements

Luanda — La reprise des entraînements sportifs fédérés, à partir de ce samedi, selon le décret présidentiel, doit se faire de manière responsable, sous le risque de dévaloriser l'effort du Gouvernement, à ce jour, pour lutter contre la propagation du covid -19. Le sport fédéré reprend les entraînements à partir de samedi 19 septembre 2020

Cette recommandation émane du directeur national du Centre de médecine du sport, João Molima, quand il s'adressait à la presse, à Luanda, à propos du retour à l'activité après un arrêt en mars dernier, suite à la directive présidentielle de lutte contre la pandémie.

Le professionnel de santé a rappelé que le retour à l'entraînement est soumis aux conditions requises, mettant en avant les tests, la distanciation sociale, le lavage fréquent des mains et la désinfection de tous les équipements sportifs.

Selon lui, les mesures de sécurité comprennent l'utilisation des vestiaires uniquement pour les besoins physiologiques (en raison des dimensions qui ne permettent pas la distanciation sociale), des conférences dans des espaces ouverts et la réduction du nombre de membres dans les équipes de travail.

Molima a expliqué que des textes ont été produits qui définissent les règles observées lors des périodes d'entraînement et de compétition dans toutes les catégories sportives.

Le document permet la reprise, par exemple, de l'échelon senior avec un statut de régime de compétition élevé, en plus d'autres catégories qui ont des compétitions internationales jusqu'en mars 2021.

Les modalités de combat, considérées comme à risque de contagion par contact, ne reprennent pas, qu'elles aient ou non des engagements à l'intérieur ou à l'extérieur du pays.

Le médecin défend la réalisation d'épreuves en régime concentré pour une question de ressources financières, après avoir expliqué que la réalisation de deux tests négatifs en un groupe fermé est absolument fiable.

«Ne pas pouvoir opter pour le régime concentré, dans des compétitions comme Girabola (Championnat nation de football de première division), les clubs devront tester régulièrement, ce qui coûterait cher. Le mieux est de tester et de se concentrer pour réduire les risques de contagion et de logistique », a-t-il réitéré.

Concernant la possibilité de subventionner les tests pour les sportifs, João Molima estime qu'il y a une ouverture de la part de l'Etat pour continuer à soutenir le sport.

Il a mentionné qu'il incombait en premier lieu à chaque club d'effectuer les tests respectifs, mais il était optimiste quant à toute aide de l'État, tout en reconnaissant qu'il existe d'autres priorités par rapport au sport.

Il a indiqué que le règlement de reprise prévoit également des sanctions pour les contrevenants qui arrêtent leurs activités, l'attribution de la défaite pour défaut d'apparence et la responsabilité civile.

En 2018, le nombre de sportifs dans le pays était de 63.091 pratiquants inscrits selon un rapport présenté en 2019 par l'organe dirigeant, lors d'un Conseil supérieur.

Jusqu'en juillet dernier, le gouvernement angolais avait dépensé 972 400 $ US pour réaliser 12. 155 tests sur des citoyens soupçonnés de covid-19, depuis le début des tests dans le pays, en mars.

Un test covid -19 coûte environ 185 000 AKz dans une clinique privée.

Selon les données de la dernière mise à jour, l'Angola compte 3 848 cas positifs, 147 décès, 1 443 guéris et 2 358 actifs.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.