Congo-Kinshasa: La RDC prépare un budget 2021 moins ambitieux après le budget record de 2020

Le gouvernement a adopté vendredi la préfiguration de l'avant-projet de la loi de finances de 2021. Le gouvernement veut tirer les leçons de l'exécution du budget historiquement haut de 11 milliards de dollars de 2020.

Parmi ceux qui attendent le budget 2021, il y a notamment le Fonds monétaire internationale (FMI). Comme pour l'année en cours, l'institution de Bretton-Woods suggère au gouvernement congolais d'opter pour un budget réaliste. L'organisation internationale va plus loin et fait de cette exigence une des conditions pour que la RDC accède aux facilités de crédit.

Au cours de la réunion du Conseil des ministres, Félix Tshisekedi avait interpellé le gouvernement sur ce fait. « Les équipes de l'exécutif national et celles du FMI ont travaillé d'une manière conjointe et des arbitrages ont été faits. Cela n'a pas été facile, mais nous sommes au diapason », a confié un membre du gouvernement.

Un budget concentré sur le secteur productif

Un autre ministre a confirmé que ce budget sera moins ambitieux que celui de l'année 2020, même s'il est toujours en cours d'élaboration. Les experts du gouvernement seront isolés dans les jours à venir pour travailler en vue d'obtenir un budget équilibré et réaliste sur les dépenses et les recettes.

Mais on sait déjà que parmi les orientations qui ont été données, suite à la crise du coronavirus notamment, l'accent sera mis sur le secteur productif. Il y a aussi le social, les investissements et la sécurité qui seront prioritaires.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.