Congo-Kinshasa: L'Imam Moussa Mondo s'implique dans la construction de 500 logements pour les fonctionnaires

Le Vice-ministre en charge des Hydrocarbures, l'Imam Moussa Mondo, a reçu le 17 septembre dernier, dans son cabinet de travail, une délégation de la société d'ingénierie du Congo-Brazzaville « Mfumi Nsi SA». Au centre de leur discussion, la construction de 500 logements des fonctionnaires du secteur des hydrocarbures.

En marge de cette rencontre, Kombo Serge Guy Bruno, Président Directeur Général de ladite société a sollicité, auprès du Gouvernement congolais un contrat qui relève plusieurs portées.

A en croire le numéro un de la société, il s'agit d'un financement propre élevé à hauteur de 450 millions de dollars alloué pour la construction de ces maisons modernes équipées. Dans la même veine, le PDG de la société Mfumi Nsi SA a demandé au Vice-ministre des Hydrocarbures de leur donner un site à Kinshasa ou à l'intérieur du pays pour la construction de ces logis.

Par ailleurs, le mode de remboursement par les bénéficiaires de ces logements se fera soit par le prélèvement sur salaire d'une somme à payer mensuellement, soit par l'octroi d'un carré minier, ou l'attribution d'un carré forestier où l'on pourra ériger un complexe hôtelier, dans le cas du Ministère du Tourisme.

Par contre, le Vice-ministre des Hydrocarbures a martelé sur le fait que les ouvriers doivent être recrutés en RDC et ainsi travailler sous la direction du cabinet d'experts et d'architecte de Mfumu Nsi SA.

Insistant sur le fait que le Gouvernement est mobile, l'Imam Mondo a confié le suivi du dossier au Secrétariat Général du Ministère des Hydrocarbures, tout en ayant un œil vigilant pour la poursuite du dossier.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.