Congo-Kinshasa: Aucun téléphone contrefait ne sera opérationnel en septembre 2022

Le Registre central d'identification des équipements (CEIR), appelée Registre des appareils mobiles (RAM) en RDC, assurera, désormais, la protection des citoyens contre les abus et la contrefaction des téléphones.

Ce sont les retombées de l'opération d'identification automatique de tous les téléphones en service sur le territoire national lancée jeudi dernier, à travers le projet RAM (Registre des appareils mobiles) grâce à laquelle la RDC amorce le processus de numérisation du secteur de la téléphonie mobile.

En fait, le RAM va contribuer à l'amélioration de la qualité de communication sur les réseaux de téléphonie mobile opérant dans notre pays. Ainsi, à compter de septembre 2022, plus aucun téléphone contrefait ne sera opérationnel au pays.

Partant de ce registre constitué de tous les IMEIs des téléphones opérationnels en RDC, le gouvernement central est bien parti pour lutter contre la contrefaçon, mais aussi protéger la santé des citoyens des effets nocifs des appareils contrefaits. Ces téléphones, pour la plupart, sont non conformes aux normes internationales et ont un impact sur l'économie.

Il sied de noter également que très bientôt, la connexion des universités aux Hotspots (Campus numériques) comme hub d'innovation sera opérationnelle.

Grâce aux prélèvements issus du RAM, l'ARPTC s'élance déjà dans la numérisation de plusieurs projets dans le but de connecter les universités de la RDC à travers un services wifi gratuit haut débit, de moderniser de l'infrastructure et l'inter connectivité des institutions publiques pour permettre le développement digital de services publics et faciliter la vie des Congolais.

Il se réalisera dans une première phase à l'Université de Kinshasa, à l'Université de Lubumbashi ainsi qu'à l'Université de Kisangani. Pour les autres, ultérieurement, au fur et à mesure 6 universités par an. Il se réalisera également dans 400 bureaux de poste. D'ici la fin de l'année en cours, la première phase sera achevée. La deuxième phase se poursuivra graduellement avec 6 autres universités. La Jeune génération est le futur du Congo et le gouvernement met ce groupe au centre de ses projets.

Gouvernance inclusive

Gouvernance inclusive, implémentation simple et rapide, haute efficacité opérationnelle, niveau élevé de confiance, de transparence, de rapidité et de commodité... fini les files devant le bureau de l'Etat-civil ou autre service de l'Etat. Aujourd'hui, le e-Services est très avancé dans le monde et il se prépare dans les pays en développement. Le e-Service est un élément clé qui facilitera également le contact avec ces services. L'objectif est d'aller vers une gouvernance plus souple avec gain dans l'économie et le temps en utilisant les technologies modernes.

Les objectifs de RAM

RAM vise 5 objectifs suivants : Bloquer tout appareil mobile volé et décourager le vol d'appareil, limiter le marché des appareils mobiles contrefaits (dont les IMEIs ne sont pas conformes ou sont doublés), préserver la santé et les intérêts des utilisateurs et contribuer à l'amélioration de la qualité du service des réseaux de téléphonie mobile opérant en RDC.

Ce projet permettra ainsi au pays de valider la conformité des appareils mobiles aux normes définies par GSMA sur base de l'IMEI. Aussi, vérifiera-t-il le statut de tout appareil et chacun peut le faire sur le site de RAM (www.ram.cd).

Le système d'enregistrement des appareils mobiles sera implémenté par l'Autorité de régulation de la Poste et de télécommunication (ARPTC) qui est le régulateur du secteur des télécommunications en RDC. A partir du 24 septembre 2022, aucun téléphone contrefait ne sera opérationnel en RDC.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.