Sénégal: Macky Sall invite le secteur privé à investir dans la filière lait

Sarou Dia (Toubacouta) — Le président de la République a invité samedi le secteur privé à investir dans la filière lait pour réduire les importations et assurer l'autosuffisance du pays pour ladite denrée alimentaire.

"Le Sénégal importe énormément de lait pour 60 milliards de francs CFA par an. Nous devons encourager les hommes d'affaires, le secteur privé, à investir dans les fermes laitières", a affirmé Macky Sall lors de la visite de son champ à Sarou Dia, un village situé dans la commune de Toubacouta, dans la région de Fatick (centre).

Il souhaite que le secteur privé investisse dans les fermes laitières, l'agriculture, l'élevage intensif et l'agrobusiness.

"Nous allons continuer à faire de l'élevage traditionnel, mais pour  être autosuffisants en lait, il faut une nouvelle méthode de travail", a souligné le chef de l'Etat en présence des autorités administratives et de plusieurs agriculteurs locaux.

"Nous avons lancé la mécanisation de l'agriculture pour augmenter les capacités de production .

Je vais renforcer les moyens du ministère de l'Agriculture, pour que les coopératives agricoles et d'élevage puissent se moderniser", a ajouté M. Sall.

La visite de son champ à Sarou Dia a été l'avant-dernière étape de la première journée d'une "tournée économique" qu'il effectue dans les régions du centre.

A Sokone, une commune située dans la même région, il a rendu visite au khalife Cheikh Oumar Dème, auquel il a présenté ses condoléances à la suite du décès d'Omar Ngalla Dème, son prédécesseur à la tête d'une importante famille maraboutique de la zone.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.