Cote d'Ivoire: Grand rassemblement de l'opposition significative - Toute l'opposition fait bloc pour contrer le régime Ouattara

OPPOSITION,ORGANISATIONS SYNDICALES ET DE LA SOCIÉTÉ CIVILE

L'image est saisissante et le symbole expressif ! Les leaders de la quasi-totalité des partis politiques de l'opposition, des organisations de la société civile et des syndicats de Côte d'Ivoire, autour du président Henri Konan Bédié, pour une cause commune : restaurer la démocratie en Côte d'Ivoire. Les leaders de toutes ces organisations politiques et de la société civile étaient donc en conclave, hier dimanche 20 septembre 2020, au siège du Pdci-Rda à Cocody.

A la table de séance, aux côtés du président du Pdci-Rda, Professeur Georges Armand Ouégnin, président de la plateforme Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (Eds), Assoa Adou, secrétaire général du Fpi, Mabri Toikeusse, président de l'Udpci, Danièle Boni Claverie, présidente de l'Urd, Professeur Mamadou Koulibaly de Lider, Me Soro Brahima, président de l'Upci, Mme Koné Minata Zié, Coordinatrice nationale du Gps, Professeur Maurice Kakou Guikahué, secrétaire permanent de la Cdrp, pour ne citer que ceux-ci Objectif de cette rencontre, afficher une position commune face à la situation sociopolitique, après la décision du Conseil Constitutionnel, d'écarter certains candidats à l'élection présidentielle et de valider la candidature du président Alassane Ouattara qui brigue un 3ème mandat. Lequel est contesté par une grande partie des Ivoiriens. A l'origine, c'était une séance de travail des présidents des partis politiques et de la société civile.

Mais les militants des partis de l'opposition, certainement, las d'attendre le mot d'ordre de leurs leaders, ont pris d'assaut le siège du parti septuagénaire. La salle du Bureau politique qui abritait cette rencontre de travail s'est avérée exigüe pour la circonstance. La sécurité et le protocole ont eu des difficultés à contenir la foule qui voulait coûte que coûte avoir accès à la salle.

Des bâches et un écran géant sont donc installés dans la cour du siège du Pdci pour permettre au grand nombre de personnes qui n'ont pas eu droit à la salle de suivre cette rencontre. 16h 34 minutes, le président Henri Konan Bédié et les leaders de l'opposition marquent leur présence dans la salle. Ils reçoivent un ''standing ovation'', de la part des militants.

Exécution en chœur de l'hymne national, suivie de l'intervention du secrétaire permanent de la Cdrp, Maurice Kakou Guikahué, qui plante le décor de la rencontre. Vont se succéder donc à la tribune, Mabri Toikeusse de l'Udpci, Monique Gbékia de Lider, Danièle Boni Claverie de l'Urd, Mme Koné Minata Zié du Gps, Georges Amand Ouégnin d'Eds, Me Soro Brahima de la Cdrp et Boga Emile, de la Centrale syndicale Dignité.

Ces personnalités, les unes après les autres, ont lancé des messages à l'union sacrée de l'opposition pour faire face à ce qu'elles qualifient de ''forfaiture du régime Rhdp''. Leur message sera donc bien perçu, par le président Henri Konan Bédié, président de la Coalition pour la démocratie, la réconciliation et la paix (Cdrp), qui fera appel à une unité d'action de l'opposition à travers une ''désobéissance civile''. Cet appel du président du Pdci est fortement salué par les militants de l'opposition. La rencontre est sanctionnée par une déclaration lue par docteur Patrice Saraka, secrétaire général du Cojep.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.