Burkina Faso: 4e édition du Tournoi des anciens stagiaires de l'Observateur Paalga - Celeçao remporte le trophée

20 Septembre 2020

Initié par l'Amicale des anciens stagiaires et collaborateurs du quotidien l'Observateur Paalga, la finale de la 4e édition du tournoi maracana de football s'est jouée le samedi 19 septembre à Koudougou.

Au terme de la finale jouée en 2X25 mn, c'est l'équipe de la Celeçao qui remporte la coupe par 2 tirs aux buts à 1 aux dépends de Révélation FC, après un score vierge au bout du temps réglementaire.

Les rideaux sont tombés sur la 4e édition du tournoi de l'Amicale des anciens stagiaires et collaborateurs du quotidien l'Observateur Paalga. La finale a opposé, le 19 septembre 2020 à Koudougou, Celeçao à Révélation FC.

C'est par un match de levée de rideaux opposant l'équipe des Editions Sidwaya à celle de l'Observateur Paalga que tout a commencé sur le terrain de l'Amphi 500 de l'université Norbert-Zongo. Un match qui a amusé la galerie avant que les choses sérieuses ne commencent.

Le tournoi de l'Amicale des anciens stagiaires et collaborateurs de l'Observateur paalga est une initiative des membres de l'Amicale qui dure déjà quatre années.

Si l'idée est née à Ouagadougou, la pratique se fait à Koudougou car ce tournoi regroupe des équipes de la ville de Koudougou. Pour cette 4ème édition, des équipes de la ville voisine de Réo ont également pris part à la compétition.

Ce 19 septembre, avant le coup d'envoi de la finale, le public venu nombreux au stade a eu droit à deux allocutions. D'abord, le président de l'Amicale, Mahamadi Tiégna, qui a rappelé les raisons de l'organisation d'un tournoi de l'Amicale des anciens stagiaires et collaborateurs de l'Observateur Paalga.

Selon ses dires, ce tournoi se veut une sorte de reconnaissance au doyen des journaux burkinabè et à son directeur de publication, Edouard Ouédraogo. Nombreux sont aujourd'hui les acteurs de la presse ou dans d'autres domaines qui sont passés par l'Observateur Paalga.

Un passage qui constitue pour eux une grande école qui leur permet d'évoluer dans la vie active sans grande difficulté, eu égard au bon encadrement reçu dans cet organe de presse.

Quant au parrain du tournoi, le ministre du Commerce, Harouna Kaboré, il s'est dit très honoré de parrainer un tel tournoi de reconnaissance à Edouard Ouédraogo et au journal l'Observateur Paalga qu'il a fondé et qui est aujourd'hui une référence au Burkina Faso.

Pour lui, que ce soit le journal ou le fondateur lui-même, ils constituent ensemble un monument à qui de nombreux Burkinabè veulent s'identifier. De retour sur le terrain, c'est le ministre qui a donné le coup d'envoi de la finale.

Elle a été âprement disputée par les deux équipes, toutes de la ville de Koudougou. Une finale de belle facture car au sein des deux équipes on enregistre la présence d'anciens joueurs du BPS et de l'ASECK.

Toutefois, malgré les actions d'éclat de part et d'autre, les buts sont restés inviolés durant les 50 minutes de jeu, soit 2X25 mn. Comme le prévoit le règlement, les arbitres font recours à la séance de tirs aux buts pour départager les deux équipes.

C'est Celeçao qui s'est montré le plus adroit en réussissant 2 tirs contre 1. Pour sa première place, Celeçao remporte le trophée et une enveloppe de 200 000 FCFA.

Révélation FC se voit également attribué un trophée et une enveloppe de 125 000 FCFA. La troisième place est occupée par une équipe de Réo, Stella FC qui gagne 75 000 FCFA et enfin la quatrième équipe, Jeunes talents de Koudougou gagne 50 000 FCFA.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.