Madagascar: Rallye - Décès de Nirina Ratsifandrihamanana

Le pilote de la Peugeot 206 « Bomba Kely » est mort samedi, à l'âge de 62 ans. Il avait remporté son dernier titre en 2019, dans la catégorie mixte 2RM.

L'ANNONCE de son décès par son club, le FMMSAM, a provoqué une onde de choc. Nirina Ratsifandrihamanana a rendu l'âme, samedi matin. Il avait 62 ans. Il était l'un des plus anciens pilotes en activité, en championnat de Madagascar de rallye.

Pour remonter à ses débuts, il faut revenir aux années 90. Nirina avait effectué ses premiers pas en 1992, sur la fameuse course de côte d'Ankatso. Il roulait alors sur une Peugeot 104, qui a reçu le surnom de « Bomba Kely ».

Depuis, ce sobriquet avait toujours été attribué à ses machines, toutes issues de la marque au Lion. Une firme pour laquelle il vouait une véritable passion et avec laquelle il avait remporté de nombreux titres dans différentes catégories.

Ces dernières années, cet ingénieur en mécanique roulait sur une Peugeot 206. À ses côtés évoluait Christel Raboanary alias Alcazaria Jr. Ensemble, ils avaient compilé plusieurs succès.

L'an passé, pour ce qui restera leur dernière saison, ils avaient remporté la couronne nationale en catégorie 2RM Mixte.

Profonde estime

Le pilote de la 206 Bomba Kely faisait partie des têtes d'affiche chez les deux-roues motrices à chaque course.

Il laissera certainement un grand vide dans le milieu de la compétition automobile. Les hommages se sont multipliés tout au long du weekend, à la suite de la conformation de sa mort. Preuve de la profonde estime que lui témoignaient ses pairs. Autant son palmarès force le respect, autant sa passion et son abnégation forcent l'admiration.

Nirina était issu d'une famille de sportifs de haut niveau. Le clan Ratsifandrihamanana compte également dans ses rangs la célèbre Bako, nageuse d'exception, ou encore Mamy Ialy, tennisman de renom. La famille peut être fière de ses accomplissements dans le milieu des sports mécaniques, en presque trente années de carrière.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.