Afrique de l'Ouest: Crise malienne - Goodluck Jonathan en visite à Bamako

Le médiateur de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest (CEDEA), l'ancien président nigérian, Goodluck Jonathan, sera dans la capitale malienne le 23 septembre afin d'évaluer le processus de transition du pouvoir au civil exigé par les chefs d'État de la communauté.

Les chefs d'État d'Afrique de l'ouest ont donné jusqu'au 22 septembre aux militaires pour désigner un président et un Premier ministre civils de transition, sous peine de durcir l'embargo en vigueur depuis le coup d'État. Ils se disent prêts à durcir les sanctions allant jusqu'à imposer un embargo total. Parallèlement, les militaires poursuivent les consultations en vue de former le collège qui doit désigner les futurs dirigeants de cette transition.

En attendant, ce lundi soir, Assimi Goïta, le chef de la junte, fera un discours à la veille du 60e anniversaire de l'indépendance du Mali.

Sur place, au Mali, on signale aussi la visite de travail du ministre algérien des Affaires étrangères, Sabri Boulkadoum, la seconde depuis la prise du pouvoir par la junte militaire, le 18 août dernier. Cette visite s'inscrit dans le cadre de la poursuite de la mise en œuvre de l'accord de paix de 2015.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.