Maroc: La CSMD tient une séance de travail avec une délégation du PJD

Rabat — La Commission Spéciale sur le Modèle de Développement (CSMD) a tenu, lundi à Rabat, une séance de travail avec une délégation représentant le parti de la justice et du développement" (PJD), qui a exposé la vision du parti relative au nouveau modèle de développement, sur fond de la pandémie de la Covid-19.

Cette rencontre intervient dans le cadre d'une nouvelle série de séances d'écoute et de dialogue entamée par la CSMD avec différents acteurs et ce, dans l'objectif de consolider une approche participative qui vise à élaborer le modèle de développement escompté, tout en prenant en considération les répercussions de la crise entraînée par la propagation du nouveau Coronavirus.

Lors de cette réunion, la délégation composée de Slimane El Omrani, Mohamed Najib Boulif, Driss Sqalli Adoui, Mohamed Naji et Karim Ouldim a présenté un mémorandum exposant la vision du parti concernant le nouveau modèle de développement à la lumière de la situation épidémiologique que traversent le monde et le Maroc, proposant des mesures pour mieux la gérer.

Dans une déclaration à la MAP, M. El Omrani a affirmé que le débat s'est focalisé essentiellement sur l'ossature de ce nouveau mémorandum et sur les mesures à prendre, entre autres, aux niveaux social, économique et numérique, estimant que le mémorandum présenté par le parti au mois de janvier dernier demeure valable et d'actualité, d'autant plus que la pandémie a confirmé l'exactitude et la centralité de ses orientations.

Se basant sur une étude des défis imposés par la situation épidémiologique au niveau social, le parti a relevé que cette pandémie a confirmé la nécessité de réaliser la cohésion sociale à travers des politiques sociales bien définies, a-t-il expliqué.

Au niveau économique, M. El Omrani a ajouté que le parti insiste sur la nécessité de réaliser une relance économique, la considérant comme la condition sine qua non pour le développement du Royaume, tout en mettant l'accent sur l'importance d'assurer une transition numérique.

Par ailleurs, les membres de cette délégation se sont arrêtés sur l'importance de consacrer les valeurs de patriotisme et de renforcer la confiance entre citoyens et institutions, jugeant que cette dernière s'est relativement renforcée et consolidée lors de cette pandémie.

Ils ont également mis en exergue la nécessité de l'implication effective de tous les acteurs et d'investir dans l'intelligence collective en en faisant une philosophie de travail, notamment dans le domaine de l'entreprise, plaidant aussi pour la promotion de la recherche, l'innovation et l'économie numérique et l'instauration d'un système de santé intégré et efficient au service du citoyen.

A noter que la CSMD doit tenir prochainement des séances similaires avec d'autres instances politiques ayant fait part de leur volonté à exposer leurs propositions et visions relatives au nouveau modèle de développement, au vu des nouveaux paramètres et données des contextes national et international.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.